:anna: De nombreux PVs sont attendus avec impatience ! :anna:
Bienvenue sur Arkham Showdown, jeune chauve-souris !
Introduction de l'Intrigue n°1: ici !
N'oubliez pas de voter pour nous sur les Top-sites pour ramener des copains !

Partagez | 
 

 Zhen Law - Si tu cherches la vengeance, creuse deux tombes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Zhen Law - Si tu cherches la vengeance, creuse deux tombes   Sam 18 Fév - 18:46

Zhen Law

CHAOFENG
HÉTÉROSEXUEL
48 ANS
CÉLIBATAIRE.
CHINOIS
LE JUGEMENT
CUISINIER A L'ORIGAMI
DONNIE YEN

This is how
I'm good

Mais qu'est ce qui se cache...


Attentif.
C'est quasiment une obligation lorsqu'on choisit de vivre aussi dangereusement. Déjà dans sa jeunesse, son père le sermonnait d'être plus vigilant, mais ce n'est qu'en devenant membre du Lotus Noir qu'il comprit que chaque faux pas pouvait entraîner un retour de bâton violent. Au final, c'est à force de recevoir des coups à cause de son imprudence qu'il a appris à se montrer vigilant et attentif à ce qui l'entourait.
Débrouillard.
Zhen avait cinq ans lorsque sa famille est arrivée à Gotham, sans un sou en poche et avec une dette infinie envers le Lotus Noir. Pendant longtemps, ils durent se débrouiller avec ce qu'il trouvait, c'est-à-dire avec pas-grand-chose. Ne voulant pas être un fardeau pour les siens, Zhen est devenu rapidement un expert de la débrouille et aidait, par exemple, sa mère à transformer leur maigre provision hétéroclite peu ragoutante en met appétissant.
Instinctif.
Il se fie beaucoup (trop ?) à son instinct et se base sur sa première impression pour trancher son avis sur les autres. C'est son instinct qui lui souffle que la mort de l'ancien chef du Lotus Noir est bien trop mystérieuse pour être naturelle, malgré qu'il n'ait aucune preuve allant dans ce sens.
Altruiste.
Ayant grandi dans la misère, la base de la survie (en plus de la débrouillardise) a été souvent le fait de pouvoir compter les uns sur les autres. Son père a été un modèle pour lui sur ce point, il donnait toujours au plus malchanceux, même si eux-mêmes n'avaient pas beaucoup. Zhen est incapable de tourner le dos à une personne ayant besoin d'aide, même si cela peut se retourner contre lui.
Loyal.
Autrefois, sa loyauté envers la famille Ying était sans faille, au point d'accepter de servir de bouc émissaire et d'aller en prison pour le chef du Lotus Noir. Il est connu pour cette loyauté à toute épreuve, même maintenant alors qu'il camoufle son ressenti par rapport à la gérance actuelle du clan. Cette loyauté se tourne à présent vers les habitants de Chinatown qu'il a juré de protéger.
Bon comédien.
Un trait de caractère qu'il a développé et affiné à partir du moment où on lui a annoncé la mort de son frère. Dès qu'il a choisi de reprendre le masque pour le venger, il a pris soin de se façonner une autre sorte de masque, celui à afficher en public afin de brouiller les pistes pouvant relier les deux aspects de sa vie.

This is how
I'm bad

Sous les apparences...


Vengeur.
Venger la mort de son frère ainsi que celle de l'ancien chef du Lotus Noir est son obsession, la raison qui l'a poussé à porter le masque. Qu'importe les conséquences, qu'importe s'il doit en mourir, il aurait la tête de la Veuve Noire.
Méfiant.
La faute au fait de mener une double vie. Cela vous fait presque tout analyser, vous demander si certaines informations entendues au restaurant ne sont pas des pièges visant à vous démasquer et si ce qui semble être une aide généreuse représente vraiment un geste désintéressé.
Intransigeant.
Avec lui, il n'est pas question de mettre de l'eau dans le vin, couper la poire en deux ou il ne sait trop quelles autres phrases idiotes dans le style. La faute à son père qui était un modèle d'inflexibilité.
Tête brulée.
Mener une vie dangereuse l'a rendu presque accro au danger et à l'adrénaline. Se jeter la tête la première en plein coeur du danger ne lui fait pas peur, en fait, il y a de forte chance qu'il le fasse avec le sourire car il adore ça.
Territorial.
C'est bien simple, ce qui se passe à Chinatown ne concerne que les habitants de Chinatown. De ce fait, il acceptera difficilement de l'aide ou d'intervenir en dehors de ce territoire.

Lui ainsi que sa famille sont entrés illégalement à Gotham
Pratique le Wushu depuis ces dix ans
Fait croire à une blessure en prison ayant mal cicatricé et fait semblant de boiter
Membre du Lotus Noir bien qu'il porte le masque pour rendre la justice à Chinatown
A apprit très tardivement l'Anglais et possède encore des lacunes dans cette langue
Porte plusieurs tatouages


This is how
I think

C'est mon passé, mon histoire, mon vécu, mes aventures

→ Après son sacrifice qui a sauvé Gotham des radiations, l'ombre du Batman planerait de nouveau en ville. S'agit-il d'une reprise de flambeau ou est-il sorti d'entre les morts ? Que pensez-vous du retour de la chauve-souris masquée dans les rues de la ville un an après les ravages de Bane ?

Batman. Puisque j'étais en prison lorsque ce justicier avait commencé sa croisade de nettoyer les rues de Gotham, je ne le connais que via les gros titres des journaux. De cette manière-là et via les récits que mon frère en faisant. Mon frère, Chao, n'arrêtait pas de parler de lui quand il venait me voir en prison. Il trouvait Batman inspirant, au point de vouloir lui ressembler en portant également le masque. Sur le moment, je n'avais pas cru qu'il joindrait vraiment le geste à la parole, tant ce projet semblait naïf.
Tout ce que Chao a gagné en voulant jouer les héros est de se faire tuer. L'annonce de son retour ne m'enchante pas vraiment. D'un autre côté, est-il vraiment revenu d'entre les morts ? N'est-ce pas simplement quelqu'un désirant poursuivre sa quête qui a repris le costume ? Comme moi, j'ai repris celui de mon frère pour le venger.
Ce que je pense de ce retour ? Je pense qu'il a intérêt à rester loin de Chinatown, car je mets la mort de mon frère autant sur le compte de la chauve-souris masquée que sur le dos de Wen Fang Ying. Je ne saurais dire comment je réagirais si jamais je devais croiser un jour ce "fantôme".

→ Il y a désormais un an que Clarice Reynolds obtint le titre de Maire de Gotham & le surnom de The White Queen. Depuis son élection elle a sû mettre beaucoup de criminels derrière les barreaux et semble être la personne dont les citoyens ont besoin. Cependant, certains sceptiques ne peuvent s'empêcher de faire le rapprochement avec la politique passée de Harvey Dent, et craignent de voir l'histoire et la corruption se répéter. Que pensez-vous de l'influence de la White Queen et son système ?

Rien ne changera, qu'importe le nom du Maire de Gotham ou le surnom donné par les médias. Les promesses sont toujours les mêmes, destinées à un certain type de personne. Qui pense aux habitants de Chinatown ? La police ou les politiciens n'y voient que des criminels ou de la vermine, des personnes rentrées, pour la plupart, illégalement sur le territoire américain. Les autorités ne pensent qu'à les renvoyer en Chine, croyant les sauver de divers trafics dans lesquels ils sont obligés de travailler afin de rembourser auprès du Lotus Noir le prix du voyage, le prix pour avoir une chance de toucher à ce rêve américain tant vanté. Oui, ils croient surement les sauver avec leurs perquisitions dans des ateliers clandestins alors qu'en les faisant rentrer au pays, ils les condamnent à un sort pire que l'Enfer pour certains. Je m'intéresserais à cette Clarice Reynolds quand elle montrera avoir compris qu'il ne suffit pas d'arrêter beaucoup de criminels pour être un bon Maire. Ce n'est pas pour rien si les habitants respectent le Lotus Noir plutôt que les flics de cette ville.

→ Quatre ans sont passés depuis le chaos infernal. Dent, Bane, les mafias, les crimes, la régence militaire... N'importe qui qui tient un peu a sa vie ou ayant un minimum de conscience serait parti depuis déjà bien longtemps. Pourquoi après tout ce temps, restez vous encore à Gotham ? Est-ce que cette ville a encore vraiment quelque chose à vous apporter ? Ne serait-ce pas plus judicieux de partir et d'oublier ?

Ma mère regrette encore aujourd'hui d'avoir troqué son ancienne vie dans l'espoir de mener une vie meilleure en Amérique. Je soupçonne mon père d'avoir eu les mêmes regrets vers la fin de sa vie, mais d'avoir été trop fier et têtu pour l'avouer. Mon frère est mort parce qu'il croyait pouvoir rendre ce monde meilleur. Et moi ? Où est-ce que je me situe dans tout cela ? Est-ce que je désire partir ? Mais, pour aller où ? Retourner en Chine ? J'avais cinq ans à mon arrivée à Gotham. Je ne connais de la Chine que les chansons et les descriptions empruntent de nostalgie de ma mère. Chinatown est mon monde, une ville dans une ville. Elle n'est pas parfaite, mais je ne l'échangerais pour rien au monde. Je préfère essayer d'améliorer les choses, comme à voulu le faire mon frère, plutôt que de tout abandonner et d'oublier. L'oubli est la solution des lâches ! L'idée de partir, recommencer à zéro dans un autre endroit ne m'est jamais venu à l'esprit.




This is what
I can do

Je suis unique, et je le proclame


S'entraînant depuis son plus jeune âge, Zhen ne craint personne en combat à mains nus. Il est rapide et agile, compensant son manque de force en donnant plusieurs coups rapides plutôt qu'un seul. Il n'a jamais aimé les armes à feu, c'est l'arme des lâches.
Il a repris le costume de son frère, Chao avait prit une vieille tenue de kung-fu et une casquette de son père, y ajoutant simplement un demi-masque noir afin de cacher son identité et Zhen n'a rien fait pour le modifier.
SURVOLE-MOI
♤ PSEUDO : Danouille
♤ ÂGE :  
♤ COMMENT AS-TU CONNU LE FORUM ? grâce aux fondatrices
♤ FRÉQUENCE DE CONNEXION : 7/7
♤ SUGGESTIONS ? aucune
♤ CODE : [Meow]
♤ MOT DE LA FIN :  



Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Zhen Law - Si tu cherches la vengeance, creuse deux tombes   Sam 18 Fév - 18:47





This is how
I lived

C'est mon passé, mon histoire, mon vécu, mes aventures





Zhen était trop jeune pour avoir des souvenirs précis de Foshan, sa ville natale. Tout ce dont il se souvient, c'est l'ambiance de la salle d'entraînement dirigé par son père. Les bruits secs des enchaînements fait sur l'homme en bois, les chocs des chutes, ces petits bruits témoignant d'un travail aussi acharnés que concentrés. Ces petits bruits qui s'espacèrent à mesure que les élèves désertèrent l'entraînement. Et son père qui accusait le coup, restant stoïque au centre dans la salle, quel que soit le nombre d'élèves, malgré le fait que cela les condamnait lentement, mais sûrement à la précarité. Il n'entendit jamais son père en vouloir à ces anciens élèves. Si sa mère émettait des reproches, surtout aux heures de repas qui devenait de plus en plus frugale à cause de leur finance, le chef de famille prenait toujours la défense de ces 'déserteurs'. La vie devenait de plus en plus dure, normal de consacrer son argent pour autre chose que le kung-fu.

Dans ces conditions, la seule solution était de serrer les dents, se débrouiller au mieux et nourrir l'espoir que les choses s'arrangent. Un espoir qui ne tarda pas à porter le nom de 'rêve américain'. La famille Law et beaucoup d'autres avait quitté leur maison à cause de cet espoir. Comme les autres, ils étaient partis en laissant tout derrière eux afin de démarrer une nouvelle vie dans le quartier de Chinatown à Gotham. C'était en 1974, Zhen n'avait que cinq ans et ne comprenait pas grand chose à l'aspect peu légal de cette entrée en Amérique. Tout comme il était bien trop jeune pour comprendre que la générosité du Lotus Noir à leur égard n'était qu'une façade, une gentillesse à double tranchant quand on l'acceptait. Il ignorait que chaque aide pour s'installer demandera paiement plus tard, tout comme le voyage qui les avait conduits à Gotham. Pour son jeune regard, les membres du Lotus Noir étaient des héros, ceux qui aidaient les démunis de Chinatown. Personne d'autres ne faisait attention à eux, la police ne passait que trop rarement dans ce quartier, alors il était normal de penser qu'il fallait se serrer les coudes entre habitants.

Zhen ne comprenait pas pourquoi son père se montrait aussi froid avec leurs sauveurs. Ils venaient souvent prendre de leur nouvelle, avait toujours un sourire ou un geste affectueux à son encontre avant de suivre son père pour continuer cette 'discussion de grandes personnes' comme il le disait lorsque Zhen demandait des détails. Ensuite, le garçon commença l'apprentissage du Wushu, ce qui ne lui laissa plus vraiment le temps de laisser vagabonder son esprit sur ce genre de question.

Ces journées devinrent bien remplies, ne comprenant quasiment aucun temps libre :
Le matin, il se levait très tôt pour faire des exercices d'assouplissement, quelques mouvements de Taichi en compagnie de sa mère avant de l'aider pour la cuisine, le ménage, etc.
Ensuite, il apprenait ses leçons en silence tandis qu'elle se rendait à son travail, un travail de couture dans un atelier d'après ce qu'il en avait compris, sans chercher plus loin. N'allant pas à l'école, il devait se contenter d'apprendre via les manuels scolaires qu'on lui ramenait. Il ne sut jamais la provenance de ces cahiers, et ne fit aucun commentaire sur les indices laissant clairement comprendre qu'il n'était pas le premier propriétaire de ceux-ci. Rien n'était en anglais, un autre détail qui semblait sans importance puisque peu de personnes de leur entourage savaient parler cette langue.
Après, c'était son père qui prenait la relève et Zhen se retrouvait devant l'homme en bois pour s'entraîner au Wushu. Zhen se souvenait parfaitement du moment où le matériel avait été déposé dans leur appartement, l'homme en bois prenait une grande partie de leur espace déjà restreint, mais il était hors de question de s'en débarrasser. C'était à partir de ce moment-là que la famille Law eut vraiment la sensation d'être "chez eux".
S'il en avait le temps, le garçon retournait à ces devoirs jusqu'au retour de sa mère, alors il l'aidait de nouveau dans ces tâches quotidiennes et, après le repas, retournait devant l'homme en bois pour répéter ces exercices jusqu'à s'écrouler de fatigue. Jusqu'à ce qu'un nouveau jour se lève et que sa routine recommence, encore et encore, un jour après l'autre.

La famille s'agrandit une dizaine d'années plus tard avec la naissance d'un petit frère, Chao. Maintenant qu'il était l'aîné, il devait être irréprochable, sacrifier du temps pour s'occuper de son jeune frère, lui montrer l'exemple, en plus de tout ce qu'il devait déjà faire au quotidien. À cause de la forte différence d'âge, il agissait plus souvent avec une attitude à la limite du paternel que du fraternel.
Parce qu'on attendait de lui qu'il soit parfait, encore plus qu'avant, l'aîné des Law devint facilement irritable et bagarreur. Toute cette pression devait bien sortir d'une manière ou d'une autre.

Sa vie était quasiment scindée en deux. Chez lui, il restait l'aîné irréprochable, l'élève acharné de son père, l'aide précieuse pour sa mère, le modèle à suivre pour son petit frère. Puis, il y avait l'autre facette, celle qu'il prenait en sortant de son petit cocon familial, en rognant sur le temps normalement consacré aux études. Il se fit une place à la dure, usant des techniques apprises par coeur avec les années d'entraînement, auprès de jeunes de son âge qu'on pouvait ranger facilement dans la case 'mauvaises fréquentations'. Ils traînaient au hasard, buvaient de l'alcool, fumaient, cherchaient parfois les embrouilles histoire de faire monter un peu l'adrénaline dans cette vie affreusement banale, etc. Un comportement radicalement opposé à celui exemplaire qu'il devait garder à la maison et cela lui fit un bien fou.

À 16 ans, il fut approché par un membre du Lotus Noir. Zhen n'oubliera jamais ces mots "Hey, petit, tu as l'air agile, tu veux te faire un peu de fric ?" Oui, cela peut vous sembler idiot qu'une phrase aussi banale demeure gravé dans son esprit, mais l'admiration de l'adolescent pour la mafia chinoise était toujours aussi grande que durant son enfance. Il avait accepté, sans conditions et sans poser de questions. Il avait trop peur que le moindre mot de travers face changé d'avis son interlocuteur.

Cela commença par des petits jobs faciles. Livrer un colis, porter un message, casser des vitres, les mots d'ordre étaient de ne pas se faire voir, ce qui demandait rapidité et agilité. Zhen enchaînait les missions et revenait chez lui avec de quoi mettre un peu de beurre dans les épinards. Même les remarques désapprobatrices de son père ne pouvaient faire diminuer l'orgueil que l'aîné ressentait à travailler indirectement pour le Lotus Noir. Sa mère se montrait beaucoup plus indulgente sur la provenance de cet argent, sachant apprécié les petits plus que cette aide apportait à leur quotidien précaire. Rien de faramineux, bien sûr, mais c'était toujours mieux que rien.

Avec les années, les missions confiées se corsèrent, jusqu'à sa rencontre avec Monsieur Ying, qui officialisa son appartenance au Lotus Noir. Un grand honneur, quoi qu'en dise son père. Oui, la tension n'avait cesser de grandir entre le père et le fils pour arriver à son point de non-retour lorsque Zhen avait marqué le grand jour de son appartenance officiel à la mafia avec son premier tatouage. L'aîné des Law parti, sous le regard triste du reste de sa famille. C'est à cette époque que Monsieur Ying le prit définitivement sous son aile et que le Lotus Noir devint sa seconde famille. Il ne revit plus jamais son père. Monsieur Ying avait prit ce rôle dans son coeur, rendant inébranlable sa fidélité et sa loyauté envers lui. Il lui devait tout, et bien plus encore. C'est vrai, il faisait de 'mauvaises choses' en son nom, dans ce travail dont l'illégalité (chose qu'il ne pouvait comprendre durant ces jeunes années) était à présent évidente. Et alors ? Il le fallait pour survivre dans ce monde et Zhen croyait son chef lorsque ce dernier déclarait le faire pour le bien des habitants de Chinatown.

1998, deux ans avant qu'une certaine chauve-souris ne fasse parler d'elle. Le système judiciaire de Gotham n'était pas encore totalement corrompu, en tout cas pas autant que les mafias le désireraient, certains représentant de l'ordre voulaient faire leur job (aussi irréaliste que cela pouvait sembler l'être) ou peut-être simplement parce qu'ils prenaient parti pour les autres mafias de Gotham, dans les deux cas, ils lorgnaient de plus en plus du côté de la mafia chinoise en rêvant de pouvoir faire tomber la tête de leur chef.

Un jour, ils crurent le tenir, durant un énorme coup de filet qui avait certainement demandé beaucoup de préparation. Sauf que toutes les preuves, tous les témoignages pointaient dans une direction et ce n'était pas vers le chef du Lotus Noir, mais vers un de ces membres : Zhen Law. Zhen devint le bouc émissaire parfait pour empêcher les accusations de se porter sur monsieur Ying, un rôle qu'il endossa de son plein gré. Le Lotus Noir était trop important dans la vie de Chinatown pour laisser la police menacer d'en couper la tête.

En travaillant pour le Lotus, l'aîné des Law avait appris quelques notions d'Anglais, mais ces maigres connaissances étaient insuffisantes pour comprendre tous les arguments et tournants ayant lieu durant son procès. Il se contenta de tenir le rôle qu'il devait endosser, sans chercher à faire de l'esbroufe ou de l'excès de zèle. Personne n'était dupe, mais les preuves manquaient pour le prouver, ainsi, indifférent au fait d'entacher le nom des Law, Zhen fut incarcérer à Blackgate.

En prison, on ne pouvait pas le qualifier de 'prisonnier exemplaire'. Accro au danger, le milieu relativement tranquille de la prison ne lui convenait guère. Il donnait plutôt l'impression d'être une bombe à retardement, le moindre prétexte servait à déclencher une bagarre. Zhen enchaînait les jours en isolement, ce qui fait qu'il apprenait beaucoup d'évènement marquant pour Gotham avec un temps de retard. Comme, par exemple, les exploits de ce Batman.

Ironiquement, c'est grâce à la prison qu'il renoua des liens avec sa famille, particulièrement son frère, Chao, qui lui rendait visite aussi souvent que possible. Son jeune frère ne parlait quasiment que du Batman, quel exemple d'espoir il donnait à la ville. Au début, Zhen croyait que son frère plaisantait puis il le traita de naïf surtout lorsque Chao exprimait son désir d'être comme ce justicier masqué. "Tu crois que le Lotus Noir nous protège, qu'on doit les remercier, mais ce n'est qu'un règne de la terreur. Qu'à fait le Lotus Noir pour nous ? À cause d'eux, mon frère est en prison, notre nom est sali et notre famille a été divisée. On croit en eux, parce qu'on ne peut se tourner vers personne d'autre, mais peut-être que je..." Expliquait avec passion Chao. Zhen n'avait pas tardé à interrompre son cadet afin d'essayer de lui remettre les pieds sur terre. "Que tu quoi, Chao ? Papa t'apprend deux trois passes de kungfu et tu crois que c'est suffisant ? Tu crois que tu pourras esquiver les balles ? Sois réaliste, ce n'est pas un jeu !" Emporté dans son argumentation, il n'entendit pas la phrase marmonnée par son frère tandis que ce dernier baissait la tête. "Certaines causes valent la peine de prendre le risque, mon frère."

Zhen espérait avoir réussi à mettre un peu de plomb dans la cervelle de son cadet, mais, au fond, une part de lui se doutait que Chao n'eût pas renoncé à son projet, peut-être même qu'il avait été assez fou pour le concrétiser. En tout cas, l'absence de visite après cette discussion ne le rassurait pas du tout. Il soupçonnait que son petit frère ne reviendrait le voir que lorsqu'il aura la preuve d'avoir eu raison.

L'inquiétude grandissante pour son frère le força à calmer son comportement. Il ne voulait pas risquer de rater une nouvelle, bonne ou mauvaise, à cause d'un séjour en isolation. Surtout lorsqu'en automne 2003, un fou grimé comme un clown passa à la télévision en menaçant de tuer des innocents tous les jours jusqu'à ce que le Batman tombe le masque publiquement. Comment ne pas penser à Chao et son discours naïf lorsque le Joker tua un des imitateurs de la chauve-souris juste après cette annonce ?

L'année qui s'écoula parut duré une éternité. C'était la première fois que Zhen regrettait d'être en prison. Jusqu'à présent, il avait toujours accepté ce sacrifice au nom de l'organisation, mais, désormais, il réalisait combien il était impuissant face aux évènements en étant condamné à rester derrière les barreaux de Blackgate.

Même lorsqu'une évacuation par bateau se révéla être un piège du Joker, ses pensées étaient plus tournés par la possibilité que son frère soit dans l'autre ferry que sur ces risques de mourir.

Pourtant, cette nouvelle qu'il redoutait tant d'apprendre n'arrivera que huit ans plus tard. Il reçut une visite, mais ce ne fut pas Chao, comme il l'avait espéré. En voyant un de ces anciens camarades de la mafia, Zhen avait senti son cœur se serrer. Il présentait déjà ce qu'on allait lui annoncer. Ces anciens camarades ne lui avaient jamais rendu visite. Quelque chose de grave devait s'être passé.

Chao était mort. Il avait tenté d'entraver une opération du Lotus, et ce n'était pas la première fois qu'il essayait ce genre "d'exploit". Le chef devait faire un exemple. Cette information était déjà un choc pour Zhen, mais il n'était pas au bout de ces surprises puisque lorsqu'il laissa échappé que "Monsieur Ying n'aurait jamais fait cela", son visiteur lui annonça que ce n'était plus lui qui commandait, mais sa femme Wen Fang.

En une seule visite, Zhen venait d'apprendre qu'il avait perdu son frère et l'homme qu'il admirait. Qu'importe son admiration l'aveuglait sur le véritable caractère de monsieur Ying. Le choc fut dur. Il s'en voulut pour beaucoup de choses, de n'avoir pas su trouver les mots justes pour dissuader Chao, de n'avoir pas été là. L'incompréhension et les remords firent place à un autre sentiment, celui de la vengeance.

Son dévouement envers le Lotus Noir fut ébranlé par le désir de retrouver qui avait participer à l'exécution de son frère et de le venger, tel des fausses notes dans une partition. Cette décision le mènerait certainement sur un chemin sans retour et il s'en moquait.

Alors qu'un criminel nommé Bane faisait parler de lui, Zhen en était à l'ébauche de son projet de vengeance, jusqu'à ce que la prise de contrôle de Gotham lui offre une occasion inespérée de retrouver sa liberté.

Il retourna à Chinatown, pour son projet, mais surtout parce qu'il n'avait nul part où aller, se sentant aussi perdu que déboussolé loin des bâtiments familiers de Gotham Heights.

En se rendant au restaurant l'Origami, Zhen offrit un spectacle qui, il le savait, plairait à la nouvelle dirigeante de la mafia. Boiteux, misérable, suppliant pour obtenir la protection de la Veuve Noire. L'ex-détenu cacha rancune et rage de devoir courber l'échine devant celle qui avait orchestré la mort de son frère, mais il tenu bon, comme dans son enfance où il devait afficher une autre attitude face à sa famille. Wen Fang accepta, avec des allures d'impératrice accordant une grande faveur, de le prendre sous son aile comme l'avait fait son mari avant elle.

Le chaos provoqué par Bane renforça la dépendance des habitants de Chinatown à la mafia chinoise. Zhen jouait les chiens dociles, faisait de son mieux malgré la blessure à la jambe qu'il prétextait avoir eu en prison, mais c'est à ce moment précis qu'il comprit les paroles prononcées par son frère lors de sa dernière visite sur le règne de la terreur exercé par l'organisation qu'il servait.

Il aurait pu profiter de ce chaos pour obtenir vengeance, mais il préféra jouer la carte de la prudence. C'est vrai, il se moquait de perdre la vie pour venger celle perdue de son frère, mais il voulait s'assurer d'avoir la tête de la responsable, Wen Fang Ying, chose qui allait demander de la patience.

Zhen était retourné auprès de sa mère, seul membre de sa famille qui lui restait. Ils purent pleurer les disparus ensemble. Comme il était étrange de retrouver son ancienne chambre après toutes ces années, rester quasiment à l'identique dans l'espoir qu'il revienne. La plus grande surprise fut lorsqu'il trouva une clef en époussetant un vieux jeu dont Chao et lui adorait faire des parties, une des rares activités qu'ils avaient en commun en dehors des entraînements de leur père. Un mystère qui attendra le retour au calme de Gotham pour être résolu.

Batman était mort pour sauver la ville, la population se remettait tant bien que mal aux derniers événements ayant chamboulé l'organisation de Gotham. Zhen s'était vu accorder (car on lui faisait bien comprendre que c'était un immense service d'obtenir ce travail) un poste dans les cuisines de l'Origami, ce qui lui assurait une certaine sécurité par rapport à son statut d'évadé.

Peu de temps après, il découvrit ce qu'ouvrait la clef trouvée dans son ancienne chambre, et, lorsqu'il sortit le masque noir du compartiment secret dans l'armoire, les projets de vengeance de Zhen prirent une allure bien plus précise. En un regard sur le costume, il sut ce qu'il devait faire.

Au début, il ne devait s'agir que de vengeance. Attendre le bon moment, enfiler le costume et venger son frère en commençant en bas de l'échelle, jusqu'à atteindre la tête pensante. La nouvelle façon dont le Lotus Noir était dirigé le confirmait dans sa décision. À ces yeux, celle qu'on surnommait la Veuve Noire était trop gourmande. Ils étaient réduits à faire alliance avec la mafia italienne ! Juste pour une question de territoire à agrandir.

Zhen camouflait toute cette révolte, tous ces changements qu'il désapprouvait. Il continuait de jouer son rôle de chien docile et d'attendre une occasion. Celle-ci arriva trois ans plus tard, lorsque des rumeurs sur le retour du Chevalier Noir commencèrent à circuler. L'ex-prisonnier sut que c'était le moment de frapper.

En trois ans, il avait eu le temps de réfléchir au moindre détail. Ses premières cibles étaient des gens qu'il avait connus, avec qui ils avaient travaillé avant son séjour en prison, ce qui rendait leur part de responsabilité dans la mort de Chao encore plus douloureux. Zhen endossa le costume et les coinça alors qu'ils réclamaient la part de protection pour un commerce à l'heure de la fermeture. C'est à partir de là que tout était parti de travers, que ses actions ont commencé à s'écarter de son projet initial. Le gérant avait cru que son intervention visait à l'aider, et c'est vrai que d'une certaine manière, c'est ce qu'il avait fait.

"C'est Chaofeng." Lui avait dit sa mère au cours d'une conversation autour du petit-déjeuner. Devant le regard interloqué de son fils, elle poursuivit. "L'homme au masque, ils l'appellent Chaofeng. Ne me regarde pas avec cet air idiot, tu sais ce que ce nom veut dire." Bien sûr qu'il s'avait. Chaofeng, le troisième fils du dragon, on trouvait des statues de lui sur certains toits, en guise de protection spirituel. Comme son fils gardait le silence, la vieille dame enchaîna. "On disait qu'il était mort, mais il a sauvé monsieur Wang l'autre jour. Il est revenu du monde des esprits, exactement comme le batman." Feintant une perplexité grandissante, mais avec la froide impression que sa mère voulait en venir, Zhen se décida à parler. "Pourquoi tu me racontes tout ça ?" Et sa mère de lui répondre avec un sourire mystérieux et un regard pétillant de malice : "Pour rien. Je me suis dit qu'il fallait que tu le saches, c'est tout."

Cette conversation résonna dans sa tête le reste de la journée. Zhen eut l'impression que certain secret, même les mieux préparés ne pouvaient pas tromper le regard d'une mère.

Avec cette nouvelle drogue qui circulait, la guerre des gangs qui éclata peu de temps après, ce qui n'était qu'une vengeance devint un peu plus compliquée, un peu moins égoïste. Chao le lui avait dit, les habitants de Chinatown respectaient le Lotus Noir parce qu'ils n'avaient personne d'autre auprès de qui se tourner. Mais à qui pouvait-il demander de l'aide lorsque la mafia se lançait dans des guerres de territoires sans se soucier des conséquences sur les gens ordinaires ? Il fallait quelqu'un pour les protéger, et ce n'était certainement pas du côté de la police ou de cette Clarice Reynolds qu'il fallait chercher.

Plus cette double-vie durait et plus il prenait le risque d'être découvert. Pourtant, il prit le risque. Certaines causes valent la peine de prendre un tel risque.




Revenir en haut Aller en bas

avatar

Barbara Gordon
BATGIRL

♤ Messages :
53
♤ Date d'inscription :
18/02/2017
♤ Avatar :
Ellen Page

♤ Âge :
25 ans


Il y a des moments qui peuvent changer notre vie si on est prêt à les saisir.




MessageSujet: Re: Zhen Law - Si tu cherches la vengeance, creuse deux tombes   Sam 18 Fév - 18:51
Hihihihi un pote dans le groupe jugement ^^

Hâte de lire ton histoire et de te retrouver sur un fofo

_________________



« The Batman Relief»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Jack Napier
THE JOKER

♤ Messages :
338
♤ Date d'inscription :
03/10/2013
♤ Âge :
38 ans
♤ Statut :
Recherché plus mort que vif
♤ Localisation :
Dans l'ombre







MessageSujet: Re: Zhen Law - Si tu cherches la vengeance, creuse deux tombes   Sam 18 Fév - 19:51

Hola amigo !


♤ BIENVENUE SUR ARKHAM SHOWDOWN



Salut toi, bienvenue sur AS ! Nous avons hâte de te compter parmi nos rangs de justiciers masqués, et espérons que tu t'y plaira beaucoup ! A partir de maintenant, tu disposes de deux semaines pour terminer ta fiche de présentation ! Dans le cas échéant, ta fiche sera malheureusement refusée et ton compte supprimé ! Mais point de panique, jeune chauve-souris ! Il te sera tout à fait possible de demander un délais si le besoin est ! En attendant si ce n'est pas déjà fait, nous t'invitons à lire attentivement le règlement afin de prendre connaissance de nos règles ainsi que pour trouver le code qui permettra la validation de ta fiche. Tu peux aussi jeter un coup d'oeil aux annexes et à la chronologie pour en savoir un peu plus sur notre univers et intégrer ton personnage ! Un doute sur la célébrité que tu veux jouer ? Va vérifier le bottin ! Tu veux jouer un super-héro mais tu ne sais pas si il est accepté ou pris ? C'est par ! Quelque chose te tracasse ? N'hésite pas à contacter un membre du Staff par MP, ou bien à poster ici !Sur ce, nous te souhaitons une nouvelle fois la bienvenue dans notre aventure virtuelle, en espérant qu'elle soit longue et pleine de surprises ! A très vite !

♤ Accueil du voisinage



Mon cher Danny, tu nous réserves encore bien des surprises à ce que je vois ! Bon courage pour la rédaction de ta fichette et n'hésite pas si tu as la moindre question !  :brille:  



_________________

DEATH IS ALWAYS THE WINNER  
© okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Sélina Kyle
CATWOMAN

♤ Messages :
118
♤ Date d'inscription :
04/10/2013
♤ Avatar :
Anne Hathaway

♤ Âge :
33 ans
♤ Statut :
Meow
♤ Localisation :
Dans l'East-End



MessageSujet: Re: Zhen Law - Si tu cherches la vengeance, creuse deux tombes   Sam 18 Fév - 19:53
Bienvenuuuuuuue et courage pour ta fiche !

_________________

And at least we tried to leave.
Every carpet, every floor, everywhere I look, I fall. Climbing up the walls I'm climbing up the walls. What goes on behind these doors, I'll keep mine and you'll keep yours. We all have our secrets × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Zhen Law - Si tu cherches la vengeance, creuse deux tombes   Sam 18 Fév - 21:03
merci j'espère que ce nouveau perso vous plaira, j'essaye de finir la fiche au plus vite
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Vicki Vale
GOTHAM GAZETTE

♤ Messages :
38
♤ Date d'inscription :
18/02/2017
♤ Avatar :
Jessica Alba

♤ Âge :
35 ans


We were like moths drawn to the flame and burned




MessageSujet: Re: Zhen Law - Si tu cherches la vengeance, creuse deux tombes   Sam 25 Fév - 9:28
Entre celle qui prend que des rousses et toi qui prend que des personnes asiatiques, on va pas y arriver What a Face

Bienvenu mon ptit homme des cavernes !!

_________________

    we were like moths drawn to the flame and burned « Comme une étoile amarante, omme un papillon de nuit, je vole au dessus des ombres. Des fantômes tristes et gris, s'il faut se noyer, se fondre, dans le silence et l'oubli, pour le bonheur d'une seconde, je préfère payer le prix. Comme un papillon de nuit »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Zhen Law - Si tu cherches la vengeance, creuse deux tombes   Sam 25 Fév - 20:44
ah ah j'avoue :haha:

désolé pour la lenteur pour l'écriture de ma fiche, je rentre complètement hs du boulot en ce moment, je fais mon possible pour m'y remettre
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Sélina Kyle
CATWOMAN

♤ Messages :
118
♤ Date d'inscription :
04/10/2013
♤ Avatar :
Anne Hathaway

♤ Âge :
33 ans
♤ Statut :
Meow
♤ Localisation :
Dans l'East-End



MessageSujet: Re: Zhen Law - Si tu cherches la vengeance, creuse deux tombes   Mer 1 Mar - 0:43
Je te félicite, tu as vraiment bien intégré tous les éléments chronologiques du contexte à ta fiche, et ton appartenance à deux groupes est parfaitement justifiée et tient la route. :hawai: On a aimé lire ton histoire, et on te valide de ce pas ! Pour ton rang, comme tu es bleu et que tu as un nom de justicier, on a quand même mit le Lotus en parenthèses pour aider les membres à s'y retrouver. Amuse-toi bien !


Bravo, tu es validé !



Oops, il semblerait que tu aies passé le test avec succès ! Mon pauvre petit. Au moins, nous t’aurons averti ! Te voilà donc apparemment fin prêt à affronter le chaos qu’est Gotham ! :mwaha: Sauveras-tu le monde ou le transformeras-tu en terrain de feux d’artifices ? Seules tes futures actions nous le dirons… En attendant, afin de te fondre dans les quartiers de la ville sans qu’on s’approprie ton identité, n’oublie pas d’aller recenser ton avatar ici et ton métier par ! Attends, c'est pas fini ! Comme faire des méfaits tout seul (ou sauver le monde, pour les plus fous) ce n’est pas drôle, tu peux aller te faire des copains ici mais aussi demander un toit par là ! Enfin, afin de fêter ton entrée dans la bande avec tout le monde et devenir fou à ton tour, nous te conseillons de faire un tour sur la Batbox ou bien dans le Flood & Jeux ! A bientôt sur Arkham Showdown !







_________________

And at least we tried to leave.
Every carpet, every floor, everywhere I look, I fall. Climbing up the walls I'm climbing up the walls. What goes on behind these doors, I'll keep mine and you'll keep yours. We all have our secrets × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Zhen Law - Si tu cherches la vengeance, creuse deux tombes   Mer 1 Mar - 9:06
merci beaucoup Trop content que vous avez aimé mon histoire et que je n'ai pas fait de bourde dans l'intégration de la chonologie

et c'est parfait pour le rang :robin:
Revenir en haut Aller en bas
 

Zhen Law - Si tu cherches la vengeance, creuse deux tombes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Il y a deux types d'hommes : celui qui tient le blaster et celui qui creuse ... toi ... tu creuses. [ FB Kyrayc / Nyssa / Jilano ]
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )
» Deux âmes perdues sur les falaises. [Nagate SEUL]
» Duel entre deux âmes soeurs. [PV Luke Kayan]
» Deux humoristes virés du poste

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arkham Showdown ::  :: Casiers Judiciaires :: L'Accusé est Coupable-