:anna: De nombreux PVs sont attendus avec impatience ! :anna:
Bienvenue sur Arkham Showdown, jeune chauve-souris !
Introduction de l'Intrigue n°1: ici !
N'oubliez pas de voter pour nous sur les Top-sites pour ramener des copains !

Partagez | 
 

 Barbara Gordon ⊹ Le masque tombe, l'homme reste, et le héros s'évanouit.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Barbara Gordon ⊹ Le masque tombe, l'homme reste, et le héros s'évanouit.   Sam 18 Fév - 17:19

Barbara Gordon

BATGIRL
HÉTÉRO
25 ANS
CÉLIBATAIRE.
AMÉRICAINE
LE JUGEMENT
BIBLIOTHÉCAIRE
ELLEN PAGE

This is how
I'm good

Mais qu'est ce qui se cache...


Loyale
Barbara a toujours été autant loyale à ses convictions qu'à ses proches et sa famille. Jamais, elle n'irait trahir un secret, comme celui au sujet d'Harvey Dent avant qu'il soit dévoilé par Bane, ainsi que pour Blake qui se retrouve être le nouveau Batman.
Déterminée
Quand elle a une idée en tête, elle est prête à tout à y parvenir. Elle se voit refuser le droit de rentrer dans les forces de l'ordre dû à une non-correspondance physique et si ce refus aurait pu l'arrêter, il en est tout autre si elle ne peut pas agir dans la lumière s'est dans l'ombre que se passerait le combat.
Intelligente
Possédant une mémoire eidétique, elle a est la faculté de se souvenir d'une grande quantité d'images, de sons, ou d'objets dans leurs moindres détails. D'ailleurs, elle fait partie de ceux qui analysent avant de prendre une décision. Ses capacités lui ont aussi permis de devenir une hackeuse hors-pair..
Sportive.
Ayant fait de la gym à son plus jeune âge, elle évolue très vite vers les arts martiaux quand elle a pour souhait de rejoindre les forces de l'ordre. À présent, portant le costume de Batgirl, il est important de garder la forme, car cela lui demande beaucoup d'énergie et de capacité physique. Elle aime aussi chaque matin faire un jogging.
Mature.
Son intelligence et les péripéties qui surviennent à Gotham l'ont fait grandir et comprendre la véracité du monde autour d'elle. Contrairement à la plupart des filles de son âge, elle ne passe pas son temps à faire la fête ou à rêver de se mettre en couple, non son objectif est de protéger les gens de Gotham..

This is how
I'm bad

Sous les apparences...


Sensible.
Quoiqu'elle veuille paraître sûre d'elle, prête à tout affronter, les agissements de certains malfrats de Gotham peuvent la toucher personnellement et il ne lui est pas rare qu'une fois rentré chez elle, Barbara se laisse submerger par sa sensibilité. Elle n'a pas encore appris à se protéger.
Susceptible.
Elle déteste qu'on lui dise qu'elle est incapable de faire une chose ou une autre. Tout comme son père qui désapprouve son choix de rejoindre les forces de l'ordre, même si elle ne lui montre pas, une part d'elle lui en veut toujours de ne pas la soutenir dans ses choix..
Maniaque.
Elle ne peut s'empêcher d'organiser, de ranger, de faire du tri, là où elle passe la tornade de ménage Barbara ne peut faire autrement que de frapper pour le plus grand malheur de certains.
Secrète.
Devoir mentir à son père sur ses activités est difficile, comme expliquer certaines de ses blessures, Gordon la pense très maladroite et mieux vaut qu'il pense ça qu'il sache la vérité. Elle sait que ne rien dire à ses proches sur le fait qu'elle est Batgirl est pour les protéger, mais étant une personne plutôt sincère, apprendre à mentir n'est pas simple.
Imprudente.
À cause de son âge, elle affronte certains criminels sans réaliser qu'il se relèvent bien plus que dangereux, mais Batgirl ne réfléchit pas aux risques qu'elle court, elle veut simplement faire ses preuves..


Pratique les arts martiaux
Hackeuse hors pair
Fille de Jim Gordon
Possède une mémoire eidétique,

This is how
I think

C'est mon passé, mon histoire, mon vécu, mes aventures

→ Après son sacrifice qui a sauvé Gotham des radiations, l'ombre du Batman planerait de nouveau en ville. S'agit-il d'une reprise de flambeau ou est-il sorti d'entre les morts ? Que pensez-vous du retour de la chauve-souris masquée dans les rues de la ville un an après les ravages de Bane ?
Bruce Wayne nous a montré le chemin, il appartient à chacun d'être le Batman de par ses actions, ses décisions. L'ombre du Batman est son héritage, je connais la vérité, je sais qui il était et qui a repris la relève. Je crois en Robin, je crois en sa ferveur en reprendre le flambeau de Bruce Wayne et poursuivre son combat. C'est bien pour cela que j'ai fait en sorte qu'il m'accepte près de lui, même si nous ne sommes pas toujours d'accord, mais je pense que la force est dans une équipe non chacun pour soi. Je veux faire partie du combat, je veux me battre dans l'ombre, être Batgirl . Les mafieux reprennent le pouvoir, ceux qui se sont échappées de l'asile sont aussi une menace. Gotham a besoin d'espoir, Gotham a besoin du Batman, Gotham a besoin de héros.

→ Il y a désormais un an que Clarice Reynolds obtint le titre de Maire de Gotham & le surnom de The White Queen. Depuis son élection elle a sû mettre beaucoup de criminels derrière les barreaux et semble être la personne dont les citoyens ont besoin. Cependant, certains sceptiques ne peuvent s'empêcher de faire le rapprochement avec la politique passée de Harvey Dent, et craignent de voir l'histoire et la corruption se répéter. Que pensez-vous de l'influence de la White Queen et son système ?
Deux identités, deux avis, Clarice Reynolds est une amie de ma famille, elle fait confiance à mon père et pour cela, je ne peux que l'apprécier. On a tous un but commun, rétablir l'ordre à Gotham. Celle derrière le masque se montre plus réservée, plus sceptique, je me laisse le temps de voir son évolution. L'épisode Harvey Dent me reste toujours à l'esprit, je ne peux oublier chaque instant du moment où l'homme au visage à moitié brûlé s'en est pris à nous, à moi la fillette effrayée. Tout a changé pour moi ce jour-là et c'est ce qui arrive souvent aux gens qui subissent le pire. Oui, qu'est-ce qui se passera si la famille de Clarice est menacée ou bien tuée ? Sombrera-t-elle à l'image de Dent et resterait digne de la White Queen ? Dans tous les cas, je reste dans l'ombre, à agir, à protéger la maire pour empêcher qu'elle se retrouve dans cette situation.

→ Quatre ans sont passés depuis le chaos infernal. Dent, Bane, les mafias, les crimes, la régence militaire... N'importe qui qui tient un peu a sa vie ou ayant un minimum de conscience serait parti depuis déjà bien longtemps. Pourquoi après tout ce temps, restez vous encore à Gotham ? Est-ce que cette ville a encore vraiment quelque chose à vous apporter ? Ne serait-ce pas plus judicieux de partir et d'oublier ?
Répondez à cette question avec l'avis de votre personnage en un minimum de 150 mots. Partir ? Oublier ? Mais cela serait simplement de l'abandon et je ne suis pas du style à agir ainsi. Gotham est notre ville, nous en sommes ses habitants, ses gardiens, nous avons trop subi pour la laisser entre les mains de ceux qu'ils veulent la détruire, la remplir par le crime. Je suis peut-être une trop grande idéaliste de croire que malgré le pire, Gotham en sortira toujours meilleure, mais cette ainsi. Déjà, une fois, J'ai eu l'occasion de quitter Gotham auprès de ma mère et de mon frère, mais j'ai choisi mon père, j'ai choisi son combat, même si contrairement à lui, je dois agir dans l'ombre en suivant les traces de Batman, mon père reste mon modèle et lui n'a jamais abandonné Gotham. Dans cette ville, mon oncle m'a fait devenir sa fille, je suis devenue une Gordon, j'ai grandi dans ces rues et pour les protéger, j'ai décidé d'être Batgirl et Batgirl n'a pas de raison d'exister sans Gotham.




This is what
I can do

Je suis unique, et je le proclame

Barbara Gordon est une justicière connue sous le nom de Batgirl, elle porte un costume et une cape noire à l'image de Batman. Pratiquant les arts martiaux et grâce à la souplesse gagnée par la gym, elle aime se battre au corps-à-corps et étant une grande adepte de technologie, elle porte plusieurs gadgets sur elle. Outre être une combattante, elle a aussi une mémoire eidétique qui l'a aidé a devenir une hackeuse hors-pair, d'ailleurs grâce à Lucius Fox, elle a tout un équipement informatique qui l'aide beaucoup pour aider Robin à lutter contre le crime.
SURVOLE-MOI
♤ PSEUDO : Anwen
♤ ÂGE : 28 ans
♤ COMMENT AS-TU CONNU LE FORUM ? grâce aux fondatrices
♤ FRÉQUENCE DE CONNEXION : 7/7
♤ SUGGESTIONS ? aucune
♤ CODE : [Meow]
♤ MOT DE LA FIN : Je voudrais une revanche pour le code ^^



Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Barbara Gordon ⊹ Le masque tombe, l'homme reste, et le héros s'évanouit.   Sam 18 Fév - 17:20





This is how
I lived

C'est mon passé, mon histoire, mon vécu, mes aventures







La nuit était tombée, sur une route calme de l'Ohio, une voiture avançait à vive allure. Une odeur nauséabonde d'alcool flottait à l'intérieur, l'homme tournait le volant brusquement tandis que la femme qui se tenait près de lui laissait les larmes s'écouler sur ses joues. À l'arrière, il y avait une petite fille à peine âgée de sept mois, le regard tourné vers la fenêtre, surement attiré par la lumière venant de la lune. L'atmosphère autour d'elle était habituelle, ce qui expliquait qu'elle était si sereine et surement peu souriante. Même quand les cris de son père reprirent de plus belle, l'enfant ne réagissait pas, restant concentré sur l'extérieur. Elle était comme invisible à l'arrière de cette voiture. D'un coup, la main de son père quitta la volant pour s'en prendre à sa mère, là, la voiture quitta sa trajectoire et sans laisser le temps à l'homme de réagir, le véhicule fit des tonneaux de grandes violences.

Des pleurs de bébé brisèrent le silence de la nuit, personne ne semblait l'entendre, ses parents ne réagissaient plus, tandis qu'elle criait de plus en plus fort. Fort heureusement, un routier passait par là, s'arrêtant à la vue de la voiture retournée sur la route, il appela de suite les secours avant de retirer l'enfant qui pleurait de son siège. Elle n'avait rien, il en restait étonné en vue de l'état de la voiture ainsi que de ses parents, eux n'avaient pas eu sa chance de survivre. La petite fille fut confiée aux proches de sa mère, celle-ci avait choisi Roger au lieu de sa famille et en avait payé le prix fort, mais de cette union était née l'enfant qui se retrouvait dans les bras de Jim Gordon. Elle était tout ce qui lui restait de sa soeur. En accord avec sa femme, il l'adopta et elle devint Barbara Gordon. Prénom qu'elle tenait d'ailleurs de la femme qui était devenue sa nouvelle maman et la seule dont elle se souviendrait.

Gotham était parsemé par le crime, mais Barbara vivait sa vie paisible auprès de ses parents qu'elle croyait véritablement être les siens, ainsi que son petit frère James Junior. Tout en grandissant, il apparut très vite qu'elle ne ressemblait pas vraiment aux autres enfants de son âge, apprenant à lire de son côté, la jeune Gordon arrivait à retenir les moindres détails qui passaient à travers son regard. Petite, c'était comme un grand pouvoir, mais en arrivant à l'école, cela devint sa différence. Peu acceptée par ses compères en vue de sa réussite scolaire ainsi que ces facilités, elle devait subir à nombreuses occasions les railleries de ses camarades. La fillette n'était pas assez forte pour pouvoir rester de marbre face aux moqueries et il lui arrivait très souvent de revenir en larmes à son domicile, ne souhaitant qu'une chose arrêtée l'école. Fort heureusement, elle pouvait compter sur son père pour lui souffler les bonnes paroles. D'après lui, les personnes travaillantes dures se retrouvaient parfois isolées sans le vouloir, et qu'il l'encourageait à faire un pas en direction des autres pour qu'ils puissent voir quel enfant formidable elle était. Voulant faire sa fierté, elle agissait ainsi, mais cela n'eut pas l'effet escompté, un des jeunes garçons la poussa au sol et elle se retrouva totalement démunie face à tant de haine à son égard. Barbara décida donc de vivre dans ses comics, rêvant qu'un super-héros vienne l'aider face à ses terreurs.

Sa mère souhaitant qu'elle se fasse des amies, décida de l'inscrire à la gym, Barbara effectuait ce qu'on demandait d'elle, mais ne se tournait pas vers les autres, étant retenue par la peur d'être blessée à nouveau. À l'aube de ses sept ans, elle se retrouvait la plus jeune de sa classe, ayant sauté des classes, là ce n'était plus vraiment des moqueries qu'elle subissait, plus un rejet pur et simple. Elle faisait sa petite vie, loin des regards, n'étant concentrée que dans ses études, jusqu'au jour qu'un élève dans les détours d'un couloir subissait les coups d'un groupe d'enfants. Là, portée par son propre instinct, elle s'interposa, leur demandant d'arrêter. Pour elle, Barbara ne s'était jamais sentie capable de les affronter, mais là pour une tierce personne, elle en avait trouvé le courage. Bien sûr, elle ne fit que subir les coups à sa place, mais elle se releva, portant ses blessures avec fierté. Il en était terminé de la peur, elle l'avait terrassée et elle était bien décidée de protéger ceux qui en auraient besoin, quittent à devenir le bouc émissaire. En agissant ainsi, elle commença à se lier d'amitié avec d'autres et découvrir que s'ouvrir au monde ne voulait pas forcément dire souffrir.

L'année s'écoula plus calmement que les précédentes et un soir, Jim vint leur rapporter une histoire qui allait changer à jamais sa vision des choses, un homme qui portait un masque, un homme qui s'attaquait aux malfrats. Les héros existaient bel et bien, celui-ci se nommait Batman. Ce soir-là, la jeune Barbara s'endormit avec un sourire aux lèvres, étant encore loin d'imaginer à quel point la chauve-souris allait influer sur le cours de sa vie.


Le soleil venait d'atteindre son zénith quand Barbara rentra de son cours de gym et attrapa le journal du matin pour lire les derniers sujets à propos du Batman. Même quand elle n'avait pas école, l'adolescente se levait tôt et s'activait aux différentes taches de son emploi du temps bien chargé. Sa mère lui soufflait souvent que c'était "le syndrome Gordon' qu'ils leur étaient impossibles de se poser, une remarque que Barbara ne pouvait s'empêcher d'analyser, son père était un homme pris pour son travail, encore plus depuis qu'il s'était allié avec Batman pour venir au bout des malfrats de Gotham, elle n'en disait rien, mais cette crainte de voir, un jour, sa mère plier bagage ne quittait jamais son esprit. De son côté, comme le signifiait très bien sa mère, la jeune Gordon n'était pas offusquée de ne pas voir son père souvent, non, elle trouvait cela normal qu'il se donne corps et âme aux habitants de Gotham, elle en ferait de même si elle en avait le pouvoir. Replaçant comme il faut ses lunettes, ses yeux brillaient des mille étoiles, tandis qu'elle admirait l'œuvre de son héros, son père. Certes, Batman était le véritable chevalier de la ville, mais elle ne rêvait pas de devenir Batman, non, elle voulait être comme son père, servir la ville avec un badge à sa ceinture. Elle avait déjà avoué son envie de rejoindre les forces de l'ordre à son père, mais sa seule réponse était qu'un policier dans la famille suffisait et surtout qu'elle avait bien encore le temps pour choisir le métier qui lui conviendrait mieux. Le terme mieux lui restait gravé à l'esprit, Barbara n'oubliait jamais rien et encore plus quand elle se retrouvait vexée. Pourquoi ne pourrait-elle pas être un bon policier ou même agent du FBI ? Qu'est-ce qui l'empêchait de croire en elle ? Ses questions ruminaient en elle tel un poison et quoiqu'elle n'est pas l'approbation de son père, elle était décidée de faire ses preuves et de pouvoir aider son prochain tout comme lui quand elle aurait l'âge.

Tandis qu'Harvey Dent faisait de plus en plus parler de lui dans les médias, Barbara dû faire une expérience pour l'un de ses cours. Il s'agissait de génétique. Voulant toujours voir les choses en grand, elle était décidée à faire un arbre généalogique de son père et sa mère, ainsi de voir les gènes récessifs et dominants de ses ancêtres, une recherche qui allait bouleverser sa vie. Il ne lui fallut pas longtemps pour découvrir que son père avait une soeur Thelma, curieuse d'en découvrir plus, elle décida de se servir de l'ordinateur de son père pour avoir plus d'informations. Trouver son code ne lui donna pas trop de mal, tout comme pénétré dans les fichiers de la police, ainsi que les états-civils. Les larmes s'échappèrent de ses yeux, face à son propre état civil, comment ses parents avaient pu lui cacher tout ça ? Elle n'était pas leur fille, elle n'était pas véritablement une Gordon, le pire, son père n'était pas un homme bien. Comme souvent, Barbara préféra aller pleurer en cachette, elle avait l'impression que toute sa vie avait été un mensonge et alors qu'elle était en pleine crise existentielle, le Joker semblait vouloir abattre tous les grands représentants de Gotham. Malheureusement, alors qu'elle attendait patiemment le retour de son oncle pour pouvoir parler à coeur ouvert à ses parents, ce fut les cris de détresse de sa mère qui l'interpellèrent.

Arrivant près de son frère, sa mère était en larmes dans les bras d'un des collègues de son père, criant que tout était de sa faute. Il était évident qu'elle parlait de Batman, comme il était évident qu'elle venait d'apprendre la mort de son époux. Tout le corps de Barbara se mit à trembler, durant quelques instants, elle avait détesté Jim Gordon de lui avoir caché la vérité et à présent, tout ce qu'elle voulait c'était le retrouver, qu'il soit en vie. Allant prendre la main de sa mère, elle était décidée à retenir ses larmes pour vouloir la réconforter, quoiqu'elles ne partagent pas le même sang, c'était elle qui avait pris soin d'elle, depuis aussi loin que remontaient ses souvenirs. C'était sa mère et venant de perdre son époux, elle était décidée à ne pas lui avouer que le secret était percé à jour, elle ne voulait pas lui voler sa fille, même si de toute façon, cela n'aurait pas été le cas. La tristesse envahissait tout son être, camoufler sous ses couvertures, elle se laissait aller aux larmes. Contrairement à sa mère, elle n'en voulait pas à Batman, son père avait choisi son combat et il était mort tout comme il avait vécu, en servant Gotham, mais elle avait beau se répéter cela, la perte n'en restait pas moins tragique.

Le lendemain, elle n'était plus d'humeur à parler, préférant pianoter sur son ordinateur, bien décidé à trouver la raison de la mort de son père. Cherchant dans les moindres de ses dossiers, les noms se suivirent et finalement, le sommeil la gagna. Ce fut le bruit de grincement dans sa chambre qui la fut se réveiller en sursaut et de suite le soulagement put se lire sur son visage. Sans attendre, elle se jeta dans ses bras, voulant être sûr qu'il était bien là, en vie. Là, dans la joie de le retrouver, elle ne put que lui murmurer 'Je t'aime papa.' Il n'était peut-être que son Oncle, mais tout comme sa femme qui avait toujours été comme une mère, il en était de même pour lui. Ne voulant pas poser une ombre sur ses retrouvailles, elle n'omit pas un commentaire de plus et le regarda quitter sa chambre, comme si tout était normal.

Apprendre dans les journaux que son père était le nouveau commissaire lui fit apparaître une légère moue, mais surtout elle s'inquiétait, Gotham semblait tomber dans le chaos le plus total. Sa famille était protégée, mais elle ne pouvait s'empêcher de penser à ceux à l'extérieur, ceux qui n'avaient pas cette chance d'être protégés. Son père et Batman feraient le maximum, elle en était certaine, mais ce Joker semblait être un redoutable ennemi. 

D'un coup, sa mère lui ordonna de mettre quelques vêtements dans une valise et de la suivre, Barbara s'exécuta sans se poser de questions, même quand ils évitèrent les policiers placés devant leur maison. Elle disait que c'était une idée de leur père, qu'ils devaient se rendre à une adresse. Une adresse qui lui semblait familière, mais sans pouvoir se la remettre, ce fut une fois arrivé devant qu'elle comprit. Nul le temps de réagir que Harvey Dent se retrouvait face à eux, arme à la main. Il venait de les conduire à l'endroit ou était morte sa petite amie d'après le journal. La peur la submergeait, elle restait collée à sa mère tout comme son petit frère. Il lui était impossible de faire face au visage d'Harvey, là, elle avait l'impression de se retrouver dans la même situation que durant son enfance quand les brutes de l'école la martyrisaient, sauf que la peur était multipliée par dix. Harvey voulait son père, c'était un piège, mais Barbara voulait aussi que son père vienne la sauver et il arriva, mais rien ne semblait s'arranger.

Elle pouvait sentir les tremblements de sa mère qui s'évertuait de lui cacher les yeux, la peur la tétanisait sur place, tandis qu'Harvey venait pointer son arme sur eux, elle fut incapable de dire un mot quand il prit son jeune frère pour le menacer. Barbara était persuadée que la fin était proche, entre les supplications de son père, ainsi que les pleurs de sa mère. Ce fut une voix roque qui lui fit lever légèrement le regard, Batman était là, il était venu. Quand Harvey lui tira dessus, elle ne pouvait pas le quitter du regard, il fallait qu'il se relève qu'il sauve sa famille et au final, c'est ce qu'il fit. Malgré cela, malgré le mal commis à sa famille, Harvey Dent devait rester un héros, tandis que Batman devenait l'ennemi. Un mensonge nécessaire, un mensonge que Barbara trouva injuste, mais elle n'était pas la décisionnaire et elle allait respecter leur choix, tout comme son propre choix fut d'avouer la vérité à ses parents, elle savait tout et malgré cette vérité jamais elle ne les verrait autrement que comme ses parents.


Huit années étaient passées depuis la nuit où Harvey Dent l'avait prise en otage avec son frère et sa mère. Un événement qui resta gravé à jamais dans sa mémoire et fit apparaître la première fissure dans le couple Gordon. La culpabilité semblait suivre son père à chacun de ses pas, il était un commissaire consciencieux, mais sa mère ne supportait plus tout cela et décida de le quitter, comme Barbara se l'était toujours imaginé. Un choix s'était imposé et elle avait décidé de rester auprès de son père, de ne pas l'abandonner, puis elle avait toujours autant envie de rejoindre l'école de police de Gotham. Étant rentrée à l'université, à l'âge de seize ans, elle avait étudié la criminologie, mais décida de se tourner vers la littérature, et obtenait son diplôme dans cette spécialité à l'âge de vingt ans. D'ailleurs, elle s'était trouvé un travail comme assistante à la bibliothèque de la ville et avait passé tout son temps libre à un entraînement intensif pour réussir les épreuves de l'école de police. Son père désapprouvait toujours son choix, mais elle allait lui prouver qu'il se trompait, qu'elle allait réussir à faire le même métier que lui.

Tandis que son père s'était rendu à une grande réception donnée au manoir Wayne, Barbara tenait la lettre de l'école de police dans la main. Le stress l'envahissait. Tout ce qu'elle avait entrepris, elle l'avait réussi, oui la jeune femme n'avait jamais échoué et pourtant, quand le courage prit de lire la réponse et qu'en lettre noire était indiqué un refus, elle n'arriva à le réaliser. La raison était qu'elle ne correspondait pas aux critères physiques. Tout son univers se basculait, devenir policière avait toujours été son rêve et il lui était à présent inaccessible. Elle ne comprenait ce qu'il attendait par critères physiques, elle avait commence la gym à son plus jeune âge et les arts martiaux depuis huit ans, qu'est-ce qui ne collait pas chez elle, sa taille ? Était-elle recalée simplement pour une histoire de taille ? La déception était grande et comme pour se souvenir de son échec, elle plaça la lettre dans son portefeuille. Tant qu'elle ne comprendrait pas, il lui serait impossible de tourner la page.

Il lui était évident que son père devait être au courant, il était le commissaire de la ville, donc elle ne prit pas le courage d'évoquer ce sujet avec lui, de toute façon, lui devait être ravi du résultat. Pour évacuer sa frustration, elle pirata une nouvelle fois le logiciel de la police, ainsi que les dossiers de son père. Barbara zieutait dans l'ombre les affaires de la police de Gotham, des affaires qui ne lui seraient jamais données de résoudre. La loi Dent avait donné un air de paix sur la ville, mais elle ne pouvait pas s'empêcher de tout lire, de chercher un détail qui leur aurait échappé. La précision était importante et surtout pour le coup, cela l'occupait. Un coup de téléphone vint l'interrompre, son père était hospitalisé, sans attendre, elle se précipita à son chevet, croisant un jeune policier qui lui racontait en bref ce qui s'était passé, mais pour le moment, tout ce qui comptait, c'était de savoir qu'il allait bien.

Quand le Batman réapparut sur l'écran de sa télé, Barbara en resta bouche bée, la chauve-souris avait repris du service, le héros était de retour. Son père ne s'était jamais intéressée à son identité, mais elle avait une idée, Bruce Wayne et Batman étaient revenus à Gotham dans les mêmes moments, mais surtout en vue de la technologie utilisée, il ne fallait pas être idiote pour concevoir que le justicier devait posséder une certaine fortune. Bien sûr, ce n'était qu'une supposition comme une autre, mais elle restait certaine de sa logique et surtout de ses talents d'hackeuse pour obtenir des informations bien camouflées. En tout cas, s'il était de retour s'était que son père ne se trompait pas, Gotham courait un grave danger. Tandis qu'elle allait rendre visite à son père, elle entendit par la porte une scène qui lui fit mal au coeur. Là, son père nommait un policier inspecteur alors qu'il était incapable de pouvoir la soutenir, elle. Barbara décida de faire demi-tour, la déception du refus de l'école était encore trop proche.

Un grand match allait avoir lieu, la bibliothèque se retrouvait quasiment vide, même son patron avait demandé à Barbara si cela ne la gênait pas s'il allait y assister. Elle se retrouvait seule et cela lui était plutôt reposant. Écoutant sa musique à fond, elle ne réalisait pas ce qui se passait à l'extérieur, simplement, elle arqua un sourcil quant au moment où elle voulut ranger un livre, les étagères se mirent à trembler. Enlevant ses écouteurs, des bruits de pas lui fit se montrer prudente, avançant légèrement, la jeune bibliothécaire se retrouva face à un homme armé, à l'image d'Harvey Dent, sauf que là, elle ne fut pas tétanisée. Utilisant les arts martiaux, elle arriva à le désarmer et l'assommer, puis alors qu'un deuxième arriva, elle poussa une étagère sur lui et fila sans attendre. Là, pour le coup, tout ce qu'elle pensait, c'était "dans les dents, moi pas les capacités physiques.' Arrivée à l'extérieur, elle fut surprise de l'étendue des dégâts, mais surtout l'isolement de Gotham. Ayant bien compris qu'on se prenait à elle, car elle était la fille de Gordon, elle décida de se cacher par ses propres moyens. Changeant de coiffure, de style de vêtements, cachant son visage derrière une capuche, elle se mélangea au reste de Gotham. Ceci dura deux mois, dans sa solitude, elle trouva son courage, sa façon d'agir, portant une capuche noire pour camoufler son visage, il lui arrivait d'aller défendre ceux qui ne le pouvaient pas face aux malfrats libérer. Ses actions ne furent pas repérées, qui pouvaient la repérer dans tant de chaos. Finalement, son père retrouva sa trace et pensait revoir sa douce petite fille et s'est-ce qu'elle lui fit croire, car Barbara n'était pas prête à partager son secret et surtout la force qu'elle avait trouvé en elle pour défendre le peuple d'une autre manière que celle de son père.

Les trois mois qui suivirent, elle les passa sous protection, même si elle estimait ne pas en avoir besoin, Jim voulait que sa fille soit à l'abri de Bane, refusant à chaque fois quand elle lui proposait son aide pour lutter contre l'occupation ennemie. Pourtant, il avait besoin de monde, mais Barbara devait rester en arrière pour qu'il soit lui-même prêt au combat, après tout, il était le policier de la famille et elle qu'une simple bibliothécaire, en tout cas, c'est ce que tout le monde pensait. Finalement, alors que le moment ultime de la bombe arrivait à son terme, Barbara échappa à la vigilance de ses gardes du corps et se retrouva à aider Blake à aider les orphelins à quitter Gotham. 

Batman la sauva de nouveau, tout comme les habitants de Gotham, elle assista à son sacrifice du pont d'où elle se trouvait. La bombe avait explosé au loin et avait emporté le chevalier noir de Gotham. Il n'était plus mais son oeuvre resterait à jamais gravée dans les esprits. Son père avait appris la vérité sur son identité, Bruce Wayne, l'homme vu que par sa richesse et ses conquêtes, était au final un homme prêt à tout pour la ville qui l'avait vu naître. L'ombre était son domaine, tandis que son père évoluait dans la lumière et tandis qu'elle assista à distance autant de son enterrement que de la mise en place de sa statue, elle comprit. Là, tout en sortant la lettre de refus de son portefeuille, elle la brûla, un autre destin l'appelait.


Le batsignal avait repris sa place, Barbara était décidée à rejoindre le combat du justicier et  donc enquêta près du manoir Wayne et retrouva des signaux anormaux derrière une cascade. Cherchant un moyen de traverser, elle n'hésita pas à aller, faire trempette et découvrir la batcave. Ses yeux s'émerveillèrent face à tout ce qu'elle y trouvait, mais son plus grand étonnement fut de reconnaître les traits de John Blake non loin d'elle. Certain qu'il ne devait la voir que comme la fille de son ancien patron, Barbara était bien décidée à lui prouver qu'elle serait d'une grande aide dans cette mission et pour finir, tandis qu'elle avait l'impression d'émettre des phrases dans le vide, machinalement, elle repérait un objet électronique qui était posé face à elle et c'est là que Blake décida de l'accepter dans son équipe. En même temps, après des heures à être retenues par Barbara avait-il vraiment le choix.

Alors qu'au début, elle aidait plus le nouveau Batman derrière son ordinateur, dont elle pouvait d'ailleurs remercier Lucius pour la qualité de celui-ci, petit à petit, elle confectionna son propre costume. La capuche noire faisait pâle image pour pouvoir épauler Batman. Mais pareille, elle dut agir dans le dos de Robin pour lui prouver sa performance au combat et qu'il l'accepte sur le terrain. Son nom de justicière fut Batgirl et tandis que la journée, elle vivait une vie normale de jeunes bibliothécaires, la nuit, elle revêtait son costume et allait faire ce dont elle avait toujours eu envie, aider le peuple de Gotham. Il ne lui était pas simple de mentir à son père, mais c'était autant pour le protéger que de se protéger elle-même, sachant pertinemment que s'il savait, il ferait son maximum pour la faire arrêter. 

Malheureusement, les années passèrent et les combats devenaient de plus en plus ardus, entre les pègres qui avaient repris du pouvoir, ainsi que les évadés d'Aarkham qui refaisait des dégâts, il arrivait souvent aux nouveaux justiciers d'être surchargés de mission, mais surtout incapable de faire face à certaines situations. Puis, Barbara possédait une faiblesse, celle de se donner coeur et âme dans chacune de ses missions et il lui était difficile d'accepter la défaite, surtout si cela avait causé la vie d'innocent. Derrière le masque, elle était une personne à grand coeur et elle devait apprendre à s'endurcir si elle voulait tenir le rythme.

Par chance, d'autres justiciers venaient leur prêter main-forte et ils en avaient besoin face à tout ce qui se passait à Gotham, mais la plus grande surprise fut d'apprendre que Bruce Wayne était en vie. Il était décidé à les aider à les entraîner et à les faire devenir meilleur. Pour dire vrai, la première réaction de Barbara quand elle le vue débarquer dans la batcave fut de se planquer légèrement derrière Robin. Il avait été le héros de sa jeunesse, mais surtout, c'était un ami de son père et elle n'avait pas encore envie qu'on lui dise que ce n'était pas sa place. Cela faisait trois ans qu'elle portait le masque de Batgirl, et même si elle n'était pas infaillible, n'avait-elle pas réussi un minimum à faire ses preuves ?



Revenir en haut Aller en bas

avatar

Sélina Kyle
CATWOMAN

♤ Messages :
118
♤ Date d'inscription :
04/10/2013
♤ Avatar :
Anne Hathaway

♤ Âge :
33 ans
♤ Statut :
Meow
♤ Localisation :
Dans l'East-End



MessageSujet: Re: Barbara Gordon ⊹ Le masque tombe, l'homme reste, et le héros s'évanouit.   Sam 18 Fév - 17:31

Hola amigo !


♤ BIENVENUE SUR ARKHAM SHOWDOWN



Salut toi, bienvenue sur AS ! Nous avons hâte de te compter parmi nos rangs de justiciers masqués, et espérons que tu t'y plaira beaucoup ! A partir de maintenant, tu disposes de deux semaines pour terminer ta fiche de présentation ! Dans le cas échéant, ta fiche sera malheureusement refusée et ton compte supprimé ! Mais point de panique, jeune chauve-souris ! Il te sera tout à fait possible de demander un délais si le besoin est ! En attendant si ce n'est pas déjà fait, nous t'invitons à lire attentivement le règlement afin de prendre connaissance de nos règles ainsi que pour trouver le code qui permettra la validation de ta fiche. Tu peux aussi jeter un coup d'oeil aux annexes et à la chronologie pour en savoir un peu plus sur notre univers et intégrer ton personnage ! Un doute sur la célébrité que tu veux jouer ? Va vérifier le bottin ! Tu veux jouer un super-héro mais tu ne sais pas si il est accepté ou pris ? C'est par ! Quelque chose te tracasse ? N'hésite pas à contacter un membre du Staff par MP, ou bien à poster ici !Sur ce, nous te souhaitons une nouvelle fois la bienvenue dans notre aventure virtuelle, en espérant qu'elle soit longue et pleine de surprises ! A très vite !  

♤ Accueil du voisinage


HIIIIIIIIIIII  
Bienvenue sur le forum jolie apprentie chauve-souris ! Ca fait plaisir de te voir ici arriver, en plus avec la belle Ellen Page  :**: Bonne continuation, et on a hâte de te retrouver pour RP avec toi hiii !
 



_________________

And at least we tried to leave.
Every carpet, every floor, everywhere I look, I fall. Climbing up the walls I'm climbing up the walls. What goes on behind these doors, I'll keep mine and you'll keep yours. We all have our secrets × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Barbara Gordon ⊹ Le masque tombe, l'homme reste, et le héros s'évanouit.   Sam 18 Fév - 17:42
Merci beaucoup et contente d'être là aussi, surtout pour stopper Batman qui va vider le stock de hot-dogs de la ville à cette allure ^^
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Jack Napier
THE JOKER

♤ Messages :
350
♤ Date d'inscription :
03/10/2013
♤ Âge :
38 ans
♤ Statut :
Recherché plus mort que vif
♤ Localisation :
Dans l'ombre







MessageSujet: Re: Barbara Gordon ⊹ Le masque tombe, l'homme reste, et le héros s'évanouit.   Sam 18 Fév - 18:01

Bravo, tu es validé !



Oops, il semblerait que  tu aies passé le test avec succès ! Mon pauvre petit. Au moins, nous t’aurons averti ! Te voilà donc apparemment fin prêt à affronter le chaos qu’est Gotham !     Sauveras-tu le monde ou le transformeras-tu en terrain de feux d’artifices ? Seules tes futures actions nous le dirons… En attendant, afin de te fondre dans les quartiers de la ville sans qu’on s’approprie ton identité, n’oublie pas d’aller recenser ton avatar ici et ton métier par !  Attends, c'est pas fini ! Comme faire des méfaits tout seul (ou sauver le monde, pour les plus fous) ce n’est pas drôle, tu peux aller te faire des copains ici mais aussi demander un toit par là ! Enfin, afin de fêter ton entrée dans la bande avec tout le monde et devenir fou à ton tour, nous te conseillons de faire un tour sur la  Batbox ou bien dans le  Flood & Jeux ! À bientôt sur Arkham Showdown !  

Bienvenue parmi nous et j'espère que tu t'amuseras bien avec la jolie demoiselle !






_________________

I look inside myself and see my heart is black. I see my red door, I must have it painted black. Maybe then I'll fade away and not have to face the facts. It's not easy facing up when your whole world is black. No more will my green sea go turn a deeper blue. I could not foresee this thing happening to you. If I look hard enough into the setting sun. My love will laugh with me before the morning comes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Barbara Gordon ⊹ Le masque tombe, l'homme reste, et le héros s'évanouit.   
Revenir en haut Aller en bas
 

Barbara Gordon ⊹ Le masque tombe, l'homme reste, et le héros s'évanouit.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Barbara Gordon alias Batgirl
» Barbara Gordon | Oracle | terminée
» Quand le masque tombe [Tour II- Terminé]
» ♦ Alessandro Farnèse ▬ l'homme qui tombe à pic
» L'Homme qui tombe à pic !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arkham Showdown ::  :: La Tombée du Rideau :: Topics des Disparus-