:anna: De nombreux PVs sont attendus avec impatience ! :anna:
Bienvenue sur Arkham Showdown, jeune chauve-souris !
Introduction de l'Intrigue n°1: ici !
N'oubliez pas de voter pour nous sur les Top-sites pour ramener des copains !

Partagez | 
 

 Sujet Commun 2 : Le Sac de Madame Stanford

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Alfred
BITCH BETTER HAVE MY MONEY

♤ Messages :
117
♤ Date d'inscription :
03/10/2013
♤ Avatar :
Michael Caine

♤ Âge :
Si seulement j'étais à la Retraite
♤ Statut :
Babysitter de rongeurs volants
♤ Localisation :
Dans un club country




MessageSujet: Sujet Commun 2 : Le Sac de Madame Stanford   Mer 3 Mai - 15:57

Le Sac de Madame Stanford


5 février 2017 – Quartier résidentiel de Burnley

 

Madame Stanford avait toujours vécu dans ce quartier. Ce patelin de maisons n’était pas le plus paisible, mais c’était ici qu’elle avait rencontré son défunt mari et élevé ses trois enfants. Du haut de ses soixante-dix ans d’existence, son visage s’était plissé et ses sourires n’étaient réservés qu’à ses compagnes de bridge et ses petits-enfants qui lui rendaient visite deux fois par année. Elle en avait vu passer des mauvais jours, ça oui ! Pourtant, rien ne semblait assez difficile pour lui faire quitter sa petite maison de briques rouges, pas même la criminalité montante dans ce secteur de Gotham. Elle vivait seule avec son fidèle compagnon nommé Pompon. Un caniche blanc qu’elle avait trouvé dans une ruelle l’été dernier. D’ailleurs, la boule de poil commençait à s’agiter alors que sa vieille amie s’extirpa péniblement du fauteuil pour attraper sa laisse. L’horloge dans le hall affichait 19h30 et c’était l’heure de la balade journalière de Pompon.  

La grand-mère attrapa son manteau de fourrure et regarda un instant les photographies accrochées sur son mur. Son regard fatigué se posa sur le portrait d’un jeune homme dans la quarantaine et son cœur se serra. S’il n’avait été de Bane et l’explosion du stade, son George aurait pu devenir un très grand entraîneur de football... L’air frais du mois de février fit frissonner Madame Stanford alors qu’elle franchissait le seuil de sa porte. Comme au ralenti, de minces flocons tombaient du ciel avec la légèreté d'une plume. Comme le printemps lui paraissait loin ! Elle referma sa porte à clé, puis se mis à marcher doucement sur le trottoir accompagné de son petit chien. Pompon trottine joyeusement à ses côtés, s’arrêtant de temps en temps pour sentir un buisson ou un panneau. Soudain, le caniche se mit à grogner, puis à japper alors qu’un chat de gouttière renversa une poubelle avant de décamper sans demander son reste. Madame Stanford essaya alors de calmer son chien tant bien que mal, craignant de déranger ses voisins. Elle ne se rendit pas compte que les jappements du caniche couvraient le bruit de pas qui venaient dans sa direction.

Tout à coup, un truand caché sous une cagoule s’empara de son sac à main et tira dessus avec vigueur. La vieille dame s’agrippa à son bien du mieux qu’elle put, mais c’est le voleur qui l’emporta alors qu’il lui arracha des mains avec une telle force qu’elle se retrouva au sol. La laisse de Pompon lui échappa également et l’animal se mit à poursuivre le malfrat qui s’éloignait rapidement des lieux du crime. Madame Stanford appela à l’aide avec désespoir : qui serait assez brave pour lui ramener son sac ? Et mieux encore, son toutou adoré ?



Sujet Commun Numéro 2

Le Déroulement

▬ Pour en savoir plus sur le fonctionnement des sujets communs, c'est par ici les amis : Les Sujets Communs.

▬ Ce sujet concerne Le Monde, La Justice, Le Jugement. Votre participation à ce sujet est volontaire. Il n'y aura donc pas d'inscription ou d'ordre de passage. Vous postez simplement à la suite de cette introduction.

▬ On vous encourage à faire des réponses courtes (environ 500 mots) pour prioriser l'action. Le but est donc de rattraper le voleur, mais ce ne sera pas aussi facile que vous le pensez !

▬ Le PNG répondra à la demande des joueurs et le sujet est OUVERT pour deux ou trois joueurs. Vous pouvez donc entrer et quitter le sujet à n'importe quel moment.








_________________



"Endure, Master Wayne. Take it. They'll hate you for it, but that's the point of Batman, he can be the outcast. He can make the choice that no one else can make, the right choice." — Alfred.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arkham-showdown.forumactif.org

avatar

Eleanor O'Neill
DÉTECTIVE PRIVÉE

♤ Messages :
27
♤ Date d'inscription :
26/04/2017
♤ Avatar :
Hayley Atwell

♤ Âge :
33 ans
♤ Statut :
Écrivaine à succès, ex-enquêtrice pour la GCPD, collaboratrice de l'Alliance Irlandaise et Détective Privée
♤ Localisation :
En train de faire parler d'elle


♤ Double(s) Compte(s) :
Jack Napier (Joker)


MessageSujet: Re: Sujet Commun 2 : Le Sac de Madame Stanford   Mar 11 Juil - 3:48
U
ne longue journée venait de se terminer pour l’écrivaine : des entrevues, une visite à ses parents, sa voiture au garage suite à un accrochage puis, son téléphone qui l’avait lâché lorsqu’elle avait essayé d’appeler un taxi. En soupirant, la jeune femme regardait le panneau d’arrêt d’autobus avec dégoût. Elle n’arrivait pas à se souvenir de la dernière fois qu’elle avait pris le transport en commun et encore moins quand elle avait eu aussi froid. Toujours avec son air renfrogné, elle regardait les flocons de neige tomber doucement. Elle pourrait déjà être chez elle à savourer une coupe de vin devant la télé, mais non ! Il fallait qu’un chauffard lui coupe la route et lui arrache son rétroviseur ! Eleanor remonta le col de son grand imperméable jusqu’à ses joues et tenta de réchauffer ses doigts en les gardant sous ses aisselles. On aurait dit le préambule d'un vieux film de détective en noir et blanc. La mystérieuse jeune femme adossée à un mur de briques avec ses cheveux parfaitement bouclés et ses lèvres impeccablement maquillées d'un rouge incendier. Le lampadaire le plus près créait une ombre sur son visage fin alors que son regard courroucé scrutait la rue encore déserte. « Mais qu’est-ce qu’il fiche bon sang… » marmona-t-elle alors que chaque minute qui passait en l’absence du bus lui paraissait un supplice.

Sa main gantée s’enfonça dans sa poche et ses doigts s’amusèrent à faire tinter la monnaie réservée pour son ticket. Soudain, des cris de détresse déchirèrent la nuit et la brune se redressa subitement. Un homme masqué passa à sa droite et disparut dans une ruelle. Ensuite, un petit chien blanc apparu pour le poursuivre avec des jappements aigus. Le temps de cligner des paupières pour vérifier qu’elle ne rêvait pas, Eleanor se mit à courir derrière cet étrange défilé, ses escarpins claquèrent furieusement sur le béton. Pas besoin de beaucoup d’explications pour saisir l'essentiel de la scène ; aucun truand avec une cagoule ne se baladerait avec un sac à main rose pour le plaisir ! Quant à la vieille dame, Eleanor lui jetait un coup d’œil en biais alors qu’elle courait dans la direction opposée. Aller aider la grand-mère ou rattraper le méchant ? « ARRÊTEZ-VOUS ! » hurla-t-elle au mécréant. Quelqu’un d’autre finirait bien par aller voir la dame qui crie au milieu de la rue, non ? Dans le cas de l’autre type, il fallait l’arrêter au plus vite!


Dans la plus totale des improvisations, Elenaor s’élançait dans les dédales de rues de Gotham sans peur et sans aucune considération du danger. Comme quoi, en de rares occasions, son sens de la justice pouvait encore pointer le bout du nez.  Parlant de justice, alors qu’elle vit le voleur sauter par-dessus le capot d’une voiture et qu’on la klaxonna furieusement lorsqu’elle traversa la route, l’écrivaine remarqua une voiture de patrouille stationnée non loin. Des renforts ne feraient pas de mal ! Tapant énergiquement à la vitre teintée du côté conducteur, la diva s’époumonait pour expliquer la situation. Pourtant, la vitre du véhicule de la GCPD ne s’abaissait pas. Elle réveillait des agents en pleine sieste ou quoi ? « HÉHO ON SE BOUGE LÀ DEDANS ! IL Y A UNE VIEILLE QUI – OH ET PUIS ZUT ! JE M’EN CHARGE ! » Un grognement de frustration plus tard, la belle retirait ses talons et se mit à nouveau à sprinter dans la direction qu’avait pris le voleur. Ils sont où les justiciers quand on a vraiment besoin d’eux, hein ?!

_________________

You.
I messed up and now you're gone. I thought I did my best. It was nearly good enough but all that effort I guess, it didn't add up to very much. It hurts me when you call. I hate the way your thinkin'. I could have so easily had it all, I could've had everything. This perfect life I'm in, screwin' myself over, I could've had everything.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Sujet Commun 2 : Le Sac de Madame Stanford

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Comment se perdre en 1 leçon [Sujet Commun N°1]
» Sujet-commun : Intrigue 1
» 2. Bal masqué - Sujet commun
» SUJET COMMUN // joyeuse Saint-Valentin !
» LE BAL DE LA SAINT-VALENTIN - sujet commun (l'arrivée des invités)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arkham Showdown ::  :: Burnley-