:anna: De nombreux PVs sont attendus avec impatience ! :anna:
Bienvenue sur Arkham Showdown, jeune chauve-souris !
Introduction de l'Intrigue n°1: ici !
N'oubliez pas de voter pour nous sur les Top-sites pour ramener des copains !

Partagez | 
 

 Rouge (+) It always seems impossible until it's done

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Rouge (+) It always seems impossible until it's done   Dim 5 Mar - 17:01

Laura de Mille

ROUGE
HETERO
32 ANS
CÉLIBATAIRE
AMÉRICAINE
LE MONDE
ACTRICE
EMILIA CLARKE

This is how
I'm good

Mais qu'est ce qui se cache...


dévouée
depuis son enfance et de façon inné elle n’a eu aucune difficulté à s’intégrer et venir en aide, elle est même la première à donner une partie de sa richesse à la reconstruction de Gotham, mais elle est davantage et surtout dévouée à sa carrière, et son palmarès le prouve.
loyale
envers sa famille, envers le peu de véritables amis qu’elle a. Éduquée en ce sens, avec des valeurs qu’elle a toujours tenue à respecter, comme un mantra qui l’empêchait de basculer du droit chemin.
sérieuse
elle n’agit pas de manière irréfléchie, tout est mûrement et sciemment raisonné, la jeune femme n’agira pas de manière impatiente ou impulsive.
concentrée
dès qu’elle entre dans la peau de son personnage, il est impossible de l’en sortir, une qualité que ses collaborateurs apprécient fortement. Oui, elle mérite bien son salaire, qui n’a rien de dérisoire.
professionnelle
sa carrière est toute sa vie et pour cela elle expérimente tout, ce qui explique qu’elle s'entraîne dure et exécute ses cascades elle-même.
This is how
I'm bad

Sous les apparences...


ambitieuse
plus, toujours plus, elle peut mieux faire et obtenir un meilleur résultat. Mieux qu’une nomination aux oscars, mieux que la remise d’une récompense. Elle a un projet qu’il lui tarde de concrétiser et sans aucun doute marquera-t-elle l’histoire du cinéma.
manipulatrice
elle n’a aucun état d’âme quand il s’agit d’obtenir ce qu’elle veut, et généralement elle l’obtient et si ce n’est pas le cas, elle finira par l’obtenir quoi qu’il en coûte.
violente
plus causante avec les poings qu’avec sa langue, si ça devient nécessaire, elle use de violence à volonté et se fait souvent mieux comprendre ainsi qu’avec des mots.
sans pitié
les émotions sont une faiblesse, ils ne font que mettre un frein à une existence qui peut être exaltante ou des actions qui définiront tout le reste de l’avenir, ce dernier doit pourtant être à son avantage et il le sera, encore une fois, quoi qu’il en coûte.
joueuse
la vie serait bien fade sans un peu de piquant, quelques défis, quelques obstacles qu’elle ne tardera pas à détruire de toute façon, il vaut mieux en rire qu’en pleurer.


Elle possède deux personnalités, Laura et Rouge entre qui la dualité est permanente, d’autant plus depuis 3 mois. Rouge est devenue la personnalité qui s’impose le plus.
Véritable passion, un objectif qu’elle s’est toujours forcée d’atteindre, un domaine dans lequel elle excelle, elle a 13 ans de carrière cinématographique.
Rouge pousse Laura dans ses retranchements, à expérimenter pour parfaire un scénario en cours d’écriture, un scénario dantesque qui les placeront sur le même podium que les plus grands réalisateurs de ce monde.  

This is how
I think

C'est mon passé, mon histoire, mon vécu, mes aventures

→ Après son sacrifice qui a sauvé Gotham des radiations, l'ombre du Batman planerait de nouveau en ville. S'agit-il d'une reprise de flambeau ou est-il sorti d'entre les morts ? Que pensez-vous du retour de la chauve-souris masquée dans les rues de la ville un an après les ravages de Bane ?  

Laura : Le sacrifice de Batman a prouvé qu’il n’était pas un criminel comme aimaient à le penser et décrier certains. Elle aimerait que ce soit vrai. La ville manque cruellement de bons samaritains, et Batman redonne de l’espoir, malgré toutes les déconvenues qu’il a subi, il serait de retour? N’est-ce pas là encore une preuve de son attachement à Gotham? Si lui ne perd pas espoir, alors elle ne peut pas être défaitiste. Cependant, le doute persiste, comment survivre à une telle déflagration?
Rouge : Il ne s’agirait plus d’une chauve-souris, mais d’un cafard ! Elle n’y croit pas, c’est sans doute un autre type qui se prend pour un justicier et eu la folie de revêtir le costume de Batman. Dans le but de redonner espoir? Pure folie, foutaises, ils se font berner par un imitateur.

→ Il y a désormais un an que Clarice Reynolds obtint le titre de Maire de Gotham & le surnom de The White Queen. Depuis son élection elle a sû mettre beaucoup de criminels derrière les barreaux et semble être la personne dont les citoyens ont besoin. Cependant, certains sceptiques ne peuvent s'empêcher de faire le rapprochement avec la politique passée de Harvey Dent, et craignent de voir l'histoire et la corruption se répéter. Que pensez-vous de l'influence de la White Queen et son système ?

Laura : Ne jamais perdre espoir, les lois sont les lois et il ne faut pas les transgresser. Laura a voté pour Reynolds et ne le regrette pas. Bien qu’elle s’inquiète terriblement pour son père, ils ne sont pas proches, voir même de parfaits inconnus l’un envers l’autre, elle craint tout de même pour celui sans qui elle ne serait pas. Il pourrait retourner en prison, mais il n’avait cas pas être du mauvais côté des règles. Pour revenir à Reynolds, quand bien même serait-ce le cas, qu’y pourront-ils? Il faut donner sa chance, vivre pour voir, peut-être est-elle la bonne? Une femme qui ne se laissera pas corrompre.
Rouge : A quoi bon ? Pourquoi continuer ? S’acharner ? Depuis sa création, la ville est corrompue et les justiciers provoquent davantage de dégâts que ne les résout. Le mal est ancré, ils peuvent placer en détention qui ils veulent, il y aura toujours quelqu’un pour reprendre le flambeau. Le mal est ancré, il est en chacun de nous, sauf qu’à Gotham on ne s’en cache pas. Tous ses politicards se voilent la face, ils veulent le contrôle, le pouvoir, pour le bien de tous ? Foutaises, ils sont aussi pervertis que la mafia et tout criminels par l’envie du pouvoir.

→ Quatre ans sont passés depuis le chaos infernal. Dent, Bane, les mafias, les crimes, la régence militaire... N'importe qui qui tient un peu a sa vie ou ayant un minimum de conscience serait parti depuis déjà bien longtemps. Pourquoi après tout ce temps, restez vous encore à Gotham ? Est-ce que cette ville a encore vraiment quelque chose à vous apporter ? Ne serait-ce pas plus judicieux de partir et d'oublier ?  

Laura : Elle y a grandi, y a fait ses premiers pas d’actrice, mais surtout sa famille y vit. Ces derniers refusent d’abandonner Gotham, elle le comprend pour son père, mais sa mère tant aimée reste. Laura lui a déjà offert l’opportunité de lui offrir une nouvelle vie ailleurs, dans une ville paisible, où elle aurait la paix, elle en a aisément les moyens, mais sa génitrice s’y refuse, refuse de s’éloigner de son fils qui lui, n’envisage pas de partir pour des raisons obscurs. Alors la jeune femme garde son logement principal, entre deux tournages, dans la ville corrompue, en soutien pour sa mère.
Rouge : Pourquoi partirait-elle ? C’est chez elle, et elle ne craint pas la corruption ou le mal. Elle sait, qu’à Gotham, au moins une personne se soucie et fait en sorte qu’il ne lui arrive rien. Son père. A ses yeux, ce sont les justiciers qui devraient partir, délaisser la ville à son triste sort, la population s’en sortira mieux sans eux.




This is what
I can do

Je suis unique, et je le proclame

Il lui suffit de penser à qui elle doit être, pour le devenir. Elle est naturellement douée pour interpréter un rôle, pour un film, comme dans la vie de tous les jours. Sa personnalité, comme son corps, est totalement malléable, un véritable caméléon. Elle travaille dur pour arriver à un tel résultat et c’est encore un travail de tous les jours pour certains rôles nécessitant des changements aussi radicaux. Son corps subit n’importe quel changement nécessaire par sa volonté, au point d’en devenir quasiment méconnaissable.
SURVOLE-MOI
♤ PSEUDO : Sophie.
♤ ÂGE : 28 ans
♤ COMMENT AS-TU CONNU LE FORUM ? Torben, alias Jonathan
♤ FRÉQUENCE DE CONNEXION : Tous les jours
♤ SUGGESTIONS ? ..
♤ CODE : [HAHAHA]
♤ MOT DE LA FIN : ..



Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rouge (+) It always seems impossible until it's done   Dim 5 Mar - 17:02





This is how
I lived

C'est mon passé, mon histoire, mon vécu, mes aventures




Laura Gallagher est née dans la nuit du 1 décembre 1985, à l’hôpital général de gotham, fille d’Ethan et Anastasia Gallagher. 3 jours plus tard, le nourrisson pénétrait sa nouvelle demeure à Crime Alley, pour le plus grand bonheur de ses parents. La vie fut des plus mouvementée pour les jeunes parents, dépassés par cette nouvelle chose qui bousculait tout leur quotidien, mais elle ne manqua sûrement pas de leur affection. Ils furent tout ce qu’il leur était possible pour la faire évoluer dans un environnement stable, malgré tout, un événement vient tout basculer. Laura a 7 ans, quand elle est enlevée, les circonstances de ce dernier sont très floues, elle ne se souvient même pas de ce périple qui dura tout de même une semaine. Par contre, ce fut à ce moment-là que Rouge fit sa première apparition et elle n’a rien oublié de ce calvaire, pas plus de sa libération par nul autre que son père et ses acolytes. Quand on fait partie de la mafia, on se fait beaucoup d’ennemis, prêts à tout pour obtenir ce qu’ils veulent, mais s’en prendre à la fille d’un mafieu irlandais, c’est signer son arrêt de mort, ni plus ni moins. Rouge a été témoin de tout. Dès lors, Laura fut très perturbée et sujette à des pertes de mémoires. A l’école, elle pouvait tantôt être adorable, tantôt, exécrable, tantôt elle prêtait sa gomme à sa voisine de table, tantôt, elle fracassait des dents à coup de poing pour la moindre contrariété. Difficile de croire que la si gentille petite Laura soit capable de tant de méchanceté, de plus, elle niait tout acte de violence. On l’observait désormais avec méfiance, de fait l’enfant préférait s’isoler et discuter avec sa poupée de ses déconvenues, elle s’appelait Rouge et lui donner de la force, même si elle ne lui répondait pas. Où elle notait tout dans son journal et attendait avec impatience que son amie lui réponde, parfois, elle obtenait réponse le lendemain, parfois, il fallait des semaines avant qu’elle ne se déclare à nouveau. Beaucoup de choses échappaient à la fillette qui se pensait être normale, jusqu’à ce que sa mère l’emmène voir une dame, elle était gentille, mais lui posait beaucoup de questions. Elle écrivait beaucoup aussi, sur un bloc note, et l’enfant osa lui demander si elle attendait aussi une réponse de son amie. Ce fut le début d’un tout autre genre de calvaire. On lui diagnostique un trouble de la personnalité, la psychologue en était venu à demander avant chaque entretien si elle parlait à Laura ou Rouge et elle obtenait toujours une réponse en fonction du comportement de la fillette. Laura entame un nouveau traitement, et est de plus en plus témoin des disputes entre ses parents, encore aujourd’hui, elle entend très bien son père accuser sa femme de préférer Laura, et qu’elle jalousait sa proximité avec Rouge, il lui en voulait d’effacer la seconde personnalité de leur fille. Puis, ce fut la dispute de trop, suivi du divorce, alors même que sa mère attendait un second enfant. Anastasia voulait quitter la ville, s’éloigner d’un Gotham corrompu, s’éloigner d’un mari mafieux, mais la psychologue en charge de Laura l’en dissuade, sous prétexte que cela perturberait bien trop l’enfant. Et en effet, le divorce fut un coup dur, sans compter par la suite la naissance d’Aidan. Laura se sentait seule, si elle parlait toujours à sa poupée et continuait d’écrire ses péripéties dans son carnet, elle n’y recevait plus de réponses. Cette absence soudaine, de son père, puis de son amie, eu pour conséquence qu’elle s’isolait du reste du monde, elle lisait énormément et y découvrit une véritable passion. Elle lisait dans les journaux également, l’apparition d’un homme chauve-souris, qui donc? Mystère et boule de gomme. Quoi qu’il en soit il semble soucieux de mener une chasse aux malfrats. Laura ne ressentait ni optimisme, ni pessimisme, elle était simplement impuissante. Jusqu’à ce que la vague d’hystérie les frappe, Jusqu’à ce qu’elle retrouve face a Rouge. Littéralement. Le reflet d’elle-même, comme une jumelle surgit de nulle part. Une jumelle maléfique, qui a causé le divorce de ses parents. Rarement sujette a la violence Laura s’est pourtant jeté sur Rouge pour lui faire regretter d’être apparu, pour foutre sa vie en l’air. Lorsque l’hallucination cessa, elle réalisa avec horreur qu’il s’agissait de son petit frère et cet épisode malheureux ne cessera jamais de hanter la jeune fille.

Puis, le lycée et les pièces de théâtre, une passion révélée lors de sa première participation à l’une d’elle, pour le rôle de Juliette. Pour avoir lu le livre plus d’une fois, elle n’avait eu aucune difficulté à s’imprégner de la personnalité du personnage et à l'interpréter avec brio. La pièce eu un véritable succès, même son père était venu la voir, elle n’était pas proche de ce dernier, désormais en âge de comprendre ses actes répréhensibles au sein de la mafia irlandaise, elle ne souhaitait pas avoir à faire avec lui, ni être vue en sa compagnie. Elle n’avait aucun regret à cet état de fait, lui espérait toujours retrouver la proximité qu’il avait avec elle. Rectification, pas avec Laura, mais avec Rouge. Cette dernière ne se manifestait plus, Laura respectait consciencieusement son traitement et n’y pensait plus trop, plongé dans ses livres ou ses scénarios. Ce fut la dernière fois qu’elle vit son père, avant que ce dernier soit jeté en prison par la chasse aux malfrats d’Harvey Dent et jamais elle n’ira le voir au blackgate. Tout naturellement, son diplôme en poche, elle s’inscrit à la fac de lettres et y poursuit sa passion de la littérature, son auteur préféré étant Shakespeare, il avait ce goût prononcé pour les tragédies qui attirait étrangement l’étudiante. Comme un pâle reflet de son existence, de l’absence de Rouge qui lui apportait le réconfort dans ses mots lapidaires que ni sa mère, ni son frère ne pouvaient égaler. Il fut temps pour sa première audition au sein de l’académie de théâtre de la fac, pour un rôle qu’elle connaissait que trop bien, Juliette. Sans difficulté, elle obtient le rôle et aura même une relation avec l'interprète de Roméo, avec qui elle révisait beaucoup. Il louait sa capacité à devenir le personnage en un clin d’oeil, humblement, elle répondait qu’elle connaît bien le personnage, de la même façon qu’elle connaît bien les personnages de Shakespeare. Ses études se poursuivaient, les rôles s'enchaînent, Laura s'épanouit dans cet univers, elle ne joue pas un personnage, elle devient. Ses professeurs, comme ses camarades, louaient son succès, tandis que sa mère se contente de la féliciter du bout des lèvres. Ce peu d’enthousiasme blesse Laura qui ne tarde pas à demander des explications, Anastasia avait simplement peur, à l’idée que d’autres personnalités s’emparent de sa petite fille. Laura la rassure, Rouge n'apparaît plus. Mais elle ne lui dit pas tout, Laura sans Rouge ne se sent pas elle-même, alors quand elle interprète un rôle, elle se sent presque elle-même. Presque entière. Enorgueilli par son succès à l’académie de théâtre, elle crée une petite chaîne youtube. Laura monologue face à une caméra, face à ses futurs abonnés, à qui elle donne de multiples conseils et interprète de nombreux rôles. Au fur et à mesure, elle se métamorphose physiquement, grâce aux multiples artifices que le monde contemporain leur offre, et s’amuse à interpréter des rôles de tout horizon. Souvent des monologues, parfois un ou une ami(e) la rejoignait pour jouer. Il arrivait qu’elle créer un scénario de son cru, la plupart du temps dramatique, et qu’elle l'interprète en guise d’essai. Sa chaîne connaît un succès grandissant, poussant la jeune fille à poursuivre, à dépasser ses propres limites. Son avenir est tout tracé, elle sera actrice. Cette même chaîne attire l’attention d’un recruteur Hollywoodien, Laura n’était qu’en première année et déjà elle recevait diverses opportunités de casting de la part de ce recruteur. Elle serait bien bête de passer à côté d’une telle occasion, fort heureusement les dates d’ouverture de casting tombaient pendant les vacances et dès lors elle s’y rend. L’aventure est folle, trépidante, avec ses maigres économies, elle engage un agent qui lui ouvre d’autres portes, jusqu’à ce qu’elle tombe sur un réalisateur qui lui offre sa chance. Pour nul autre que Jeanne d’Arc, une jeune paysanne vierge avec mission de délivrer la France des Anglais, un véritable défi. Qu’elle relève haut la main. Ce rôle lui ouvre la voie vers un succès florissant, a seulement 19 ans. Encore aujourd’hui, elle regarde son nom défiler au générique : Laura de Mille. Son nom de scène, sa nouvelle identité.

Le temps passe, les rôles s'enchaînent et l'impérissable besoin de se donner à fond persiste. Après des mois de réflexion, elle cesse le traitement qu’elle suit depuis 10 ans maintenant, prête à ouvrir la porte à Rouge, à cette part d’elle-même. Les carnets se remplissent et les réponses foisonnent, mais les multiples surprises s’accumulent, notamment les trous noirs de sa mémoire. Elle sait que lorsque ces derniers surgissent, Rouge a pris le contrôle et le réveil se révèle parfois brutal. Mais c’est ainsi qu'à évoluer Laura, et ainsi qu’elle se sent entière. Rouge lui en veut, après tout, elle souhaite prendre soin de Laura, la protéger, l’aider à être plus forte. Elles trouvent un compromis et dès lors sa carrière explose, Rouge l’aide à supporter les nombreux changements physiques nécessaire et les entraînements parfois trop intenses. S’il fallait qu’elle maigrisse ou grossisse, elle suivait un régime strict, s’il fallait apprendre le Krav maga pour un rôle, elle prenait des cours. L’actrice refuse quelconque doublure, elle se donne à fond et accepte les bons comme les mauvais aspects de son métier. Comme la fois, où elle a mangé un véritable coeur pour le rôle d’un vampire. Laura est au coeur des conversations, autant sujette aux polémiques comme des louanges. C’est à ce moment-là, sur le tournage d’un film, qu’elle rencontre un jeune metteur en scène talentueux. Elle a déjà eu de nombreuses relations, aucune qui n’a fonctionné plus de 2 mois, mais Brian est généreux, attentionné, tendre, patient, il a touché Laura en plein coeur. Les mois se transforment en année et son petit ami lui propose de se lancer et vivre ensemble, il va sans dire que cela terrifie Laura, comment lui cacher ses travers, les apparitions de Rouge ? La jeune femme hésite terriblement, elle ne peut vivre avec cet homme sans tout lui avouer, pas plus qu’elle ne se sent capable de le quitter, désormais éperdue d’amour. Contre tout bon sens, elle accepte et ils se trouvent un superbe appartement à New York. Fort heureusement, Rouge ne fait pas des siennes et Laura se surprend plus d’une fois à espérer qu’elle disparaisse pour de bon sans qu’elle ait besoin de reprendre son traitement. Le changement de son quotidien ne la submerge pas, Brian ne s’impose pas et son secret ne l’étouffe pas, tout se passe pour le mieux et elle s’en félicite. Elle travaille pour un nouveau rôle lorsqu’elle apprend la terrible nouvelle, Gotham est isolé, sous le joug d’un énième despot. A New York, elle ne peut que suivre les actualités, folle d’inquiétude pour sa mère et son frère. Elle apprend par ailleurs l’évasion des prisonniers de Blackgate, dont son père doit forcément en faire partie et elle le supplie secrètement de prendre soin de son ex-femme et son fils. Les mois qui suivent sont terribles, impuissante, de l’autre côté de Gotham et sans nouvelles de sa famille. Les trous noirs s’accumulent, sans savoir ce qu’a pu faire Rouge pendant ce laps de temps, elle n’en laisse nul trace dans leurs carnets. Cette dernière n’a que trop lâcher de lest à Laura pendant sa petite idylle, Rouge jouit de sa liberté retrouvée, en apparaissant plus souvent, elle libère son double de son inquiétude perpétuelle, Rouge lui offre du répit. C’est ainsi qu’elle se perçoit, comme sa protectrice, c’est ce qu’elle fait depuis leur 7 ans, depuis qu’elle a été témoin de tout et empêche Laura de s’en souvenir également. La gentille, si innocente et faible Laura ne le supporterait pas. Rouge mord la vie à pleine dent lorsqu’elle est en possession du corps, c’est toujours temporaire et elle ferait bien de le rappeler à Laura, il est désormais temps qu’elles partagent. Rouge s’impose, Laura supporte. Et c’est chaque fois l’enfer pour la jeune femme lorsqu’elle revient à elle. Jusqu’au coup de trop, en se réveillant dans le lit d’un inconnu avec qui Rouge avait surement batifoler. Laura se sent infidèle à Brian, elle se décide enfin à tout lui raconter, au risque de tout perdre, mais elle ne supporterait pas davantage ses secrets. Contre toute attente, il sait, elle apprend que Rouge l’en avait déjà informé et… Il l’accepte, il finira par conquérir Rouge de la même façon qu’il a conquis Laura. Quel sorte d’ange est-il ?

1 mois plus tard, Gotham est enfin libéré, mais les ponts détruits, qu'à cela ne tienne, elle prend le premier ferry pour aller retrouver sa famille, se rassurer qu’ils vont bien. Rouge quant à elle, fouillera ciel et terre à la recherche de son père et ce dernier est plus qu’enchanté de retrouver sa fille chérie. Laura fera ensuite de plus en plus d’aller-retour entre NY et Gotham, la carrière des amoureux leur prenant de plus en plus de leur temps, elle finit par lui demander de prendre un appartement à Gotham. La relation entre Laura et Rouge se fait de plus en plus tumultueuse, elles ne parviennent plus à trouver un terrain d’entente, notamment sur les incartades de Rouge, fort heureusement, elle ne se réveille plus nue dans le lit d’un inconnu, mais elle se découvre de plus en plus sur les premières pages des presses à scandale, accusée que son succès lui monte à la tête.

Quand bien même cela n’entache pas son travail dès qu’elle se place dans son rôle, Laura accumule les soucis et menace Rouge de reprendre son traitement si elle ne cesse pas. Après quoi, la vie s’apaise, Rouge peu désireuse de disparaître à nouveau se fait une raison et s’assagit, apparaît même de moins en moins souvent, ce qui soulage grandement Laura. La jeune femme peut enfin se concentrer sur sa carrière et sa vie de couple. Brian est doté d’une patience infinie, l'acceptant telle qu’elle est, conscient qu’elle souffre davantage que lui dans cette histoire, il met tout en oeuvre, chaque fois, de lui remonter le moral dès que leur carrière respective le leur permet. Elle s’épanouit dans sa carrière et sa vie de couple et mieux que ça, Rouge finit par s’entendre avec Brian. Les années passent, jusqu’au jour fatidique où Brian la demande en mariage, elle n’espérait pas tant, mais elle serait bien bête de refuser. C’est avec une grande joie qu’elle arbore sa bague de fiançailles à tout événements, elle ne la retire que lorsqu’elle enfile la peau du rôle qu’elle doit interpréter. La date est arrêtée, dans la plus stricte intimité et accompagné seulement de leur famille respective, l’un comme l’autre ne veulent pas de mariage en grande pompe sous les paparazzi. Elle annonce la nouvelle à Rouge dans leur carnet, cela ne semble lui faire ni chaud ni froid. La vie suit son cours, ils préparent doucement, mais surement le mariage, les journalistes les interrogent, ils restent tous très secret.

A 1 mois de ce dernier, son fiancé et elle sont invités à un dîner de gala à New York, dans lequel on lui annonce qu’elle est en lice des nominations aux prochains oscars, elle était loin de s’imaginer que sa vie allait prendre un tournant aussi dramatique cette nuit là. Sur le retour, leur voiture percute violemment une autre et s’encastre dans un terre plein. Elle se réveille à l’hôpital, dans lequel on lui apprend que Brian n’a pas survécu, dévastée, on lui donne des calmants jusqu’à ce qu’elle s’endorme. A son réveil et les prochains, Laura n’est plus, Rouge a pris les commandes et s’attelle à se remettre d’aplomb physiquement. Ce drame, qu’elles vivent personnellement cette fois, affecte davantage Laura que son double, qui en tire parti. Alité depuis des jours, ça laisse le temps de réfléchir, elle ne veut plus interpréter tel ou tel rôle, elle en sera désormais à l’origine, la propre héroïne du prochain film qu’elle écrira et réalisera. Mais ce ne doit pas seulement être écrit, elle doit le vivre, pour le reproduire. Ce drame n’est plus qu’une partie de l’iceberg émergé. Les jours qui suivent, elle entame l’écriture de son premier scénario. Les apparitions de Laura sont rares, là encore, Rouge se voit comme une protectrice, son double est trop faible, pleurnicharde, elle ne lui a que trop laissé de liberté, désormais, il est temps de prendre les commandes de ce corps. Laura l’en remerciera lorsque sa carrière explosera littéralement, elles seront les prochains Spielberg, Besson, Burton…



Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rouge (+) It always seems impossible until it's done   Dim 5 Mar - 17:06
Toi


Tu sais que je suis à ta dispo pour toutes questions


et j'ai bien hâte d'explorer avec toi de nouveaux abîmes de noirceur What a Face
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rouge (+) It always seems impossible until it's done   Dim 5 Mar - 17:13
Moi :sourcil2:
Je sais où te trouver avec mes questions :pingu1: Prévois quelques bougies pour nous diriger vers cette noirceur, c'est bien des bougies, ça brûûûûleeeeuh
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rouge (+) It always seems impossible until it's done   Dim 5 Mar - 17:41
Bienvenue sur le fofo avec ce super pv et bon courage pour ta fiche ^^
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Sélina Kyle
CATWOMAN

♤ Messages :
118
♤ Date d'inscription :
04/10/2013
♤ Avatar :
Anne Hathaway

♤ Âge :
33 ans
♤ Statut :
Meow
♤ Localisation :
Dans l'East-End



MessageSujet: Re: Rouge (+) It always seems impossible until it's done   Dim 5 Mar - 18:45

Hola amigo !


♤ BIENVENUE SUR ARKHAM SHOWDOWN



Salut toi, bienvenue sur AS ! Nous avons hâte de te compter parmi nos rangs de justiciers masqués, et espérons que tu t'y plaira beaucoup ! A partir de maintenant, tu disposes de deux semaines pour terminer ta fiche de présentation ! Dans le cas échéant, ta fiche sera malheureusement refusée et ton compte supprimé ! Mais point de panique, jeune chauve-souris ! Il te sera tout à fait possible de demander un délais si le besoin est ! En attendant si ce n'est pas déjà fait, nous t'invitons à lire attentivement le règlement afin de prendre connaissance de nos règles ainsi que pour trouver le code qui permettra la validation de ta fiche. Tu peux aussi jeter un coup d'oeil aux annexes et à la chronologie pour en savoir un peu plus sur notre univers et intégrer ton personnage ! Un doute sur la célébrité que tu veux jouer ? Va vérifier le bottin ! Tu veux jouer un super-héro mais tu ne sais pas si il est accepté ou pris ? C'est par ! Quelque chose te tracasse ? N'hésite pas à contacter un membre du Staff par MP, ou bien à poster ici !Sur ce, nous te souhaitons une nouvelle fois la bienvenue dans notre aventure virtuelle, en espérant qu'elle soit longue et pleine de surprises ! A très vite !  

♤ Accueil du voisinage


Oooh la jolie Laura stp Contente de voir ce scénario déjà tenté ! Si tu as la moindre question, n'hésite pas à MP le staff en cas de besoin ! Comme vous êtes deux Laura à vous être inscrites, la première à avoir terminé sa fiche aura la priorité sur le personnage. Bon courage, et j'ai hâte de te voir en jeu :cat3:



_________________

And at least we tried to leave.
Every carpet, every floor, everywhere I look, I fall. Climbing up the walls I'm climbing up the walls. What goes on behind these doors, I'll keep mine and you'll keep yours. We all have our secrets × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rouge (+) It always seems impossible until it's done   Mar 7 Mar - 11:57
Merci vous deux J'essaie de la terminer aujourd'hui (j'ai bon espoir)
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Jack Napier
THE JOKER

♤ Messages :
350
♤ Date d'inscription :
03/10/2013
♤ Âge :
38 ans
♤ Statut :
Recherché plus mort que vif
♤ Localisation :
Dans l'ombre







MessageSujet: Re: Rouge (+) It always seems impossible until it's done   Mar 7 Mar - 13:10
Bienvenue sur AS !
Bon courage pour le reste de ta fichette !

_________________

I look inside myself and see my heart is black. I see my red door, I must have it painted black. Maybe then I'll fade away and not have to face the facts. It's not easy facing up when your whole world is black. No more will my green sea go turn a deeper blue. I could not foresee this thing happening to you. If I look hard enough into the setting sun. My love will laugh with me before the morning comes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rouge (+) It always seems impossible until it's done   Dim 12 Mar - 11:22
Laura m'a dit qu'elle avait fini, comme je sais pas trop comment je serais présent aujourd'hui je préfère dire ici qu'en ce qui concerne le scénario tout me semble très bien suivi, Laura a su adapter l'histoire et la rendre encore plus complexe et s'agissant de "ma part", tout est nickel! Je vous laisse bien évidemment juger du reste (et n'hésitez pas à la fouetter au besoin, mais fort parce que sinon elle aime ça *pan*)
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Jack Napier
THE JOKER

♤ Messages :
350
♤ Date d'inscription :
03/10/2013
♤ Âge :
38 ans
♤ Statut :
Recherché plus mort que vif
♤ Localisation :
Dans l'ombre







MessageSujet: Re: Rouge (+) It always seems impossible until it's done   Dim 12 Mar - 19:30

Bravo, tu es validé !



Oops, il semblerait que tu aies passé le test avec succès ! Mon pauvre petit. Au moins, nous t’aurons averti ! Te voilà donc apparemment fin prêt à affronter le chaos qu’est Gotham ! :mwaha: Sauveras-tu le monde ou le transformeras-tu en terrain de feux d’artifices ? Seules tes futures actions nous le dirons… En attendant, afin de te fondre dans les quartiers de la ville sans qu’on s’approprie ton identité, n’oublie pas d’aller recenser ton avatar ici et ton métier par ! Attends, c'est pas fini ! Comme faire des méfaits tout seul (ou sauver le monde, pour les plus fous) ce n’est pas drôle, tu peux aller te faire des copains ici mais aussi demander un toit par là ! Enfin, afin de fêter ton entrée dans la bande avec tout le monde et devenir fou à ton tour, nous te conseillons de faire un tour sur la Batbox ou bien dans le Flood & Jeux ! A bientôt sur Arkham Showdown !

Une fiche très intéressante et ton style d'écriture me plait énormément. On voit que tu t'es bien renseignée, notamment sur la présence des Irlandais à Crime Alley et je t'en félicite. Le produit final est très cohérent. J'ai hâte de voir l'évolution de ta petite starlette. Comme Jon' est déjà passé par ici, te voilà validée ma jolie !







_________________

I look inside myself and see my heart is black. I see my red door, I must have it painted black. Maybe then I'll fade away and not have to face the facts. It's not easy facing up when your whole world is black. No more will my green sea go turn a deeper blue. I could not foresee this thing happening to you. If I look hard enough into the setting sun. My love will laugh with me before the morning comes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rouge (+) It always seems impossible until it's done   Lun 13 Mar - 13:18
Merciiiii
Revenir en haut Aller en bas
 

Rouge (+) It always seems impossible until it's done

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [WIP] Blood Axes - Les peaux rouge du Desert !
» Croix Rouge Haïtienne ou à l'haïtienne? La descente aux enfers.
» The Impossible Made Possible. Fè san sòt lan wòch? Lamizè ayisyen
» Carton rouge...
» Bouge ton boule, c'est pour moi qu'on déroule le tapis rouge... >>Libre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arkham Showdown ::  :: Casiers Judiciaires :: L'Accusé est Coupable-