:anna: De nombreux PVs sont attendus avec impatience ! :anna:
Bienvenue sur Arkham Showdown, jeune chauve-souris !
Introduction de l'Intrigue n°1: ici !
N'oubliez pas de voter pour nous sur les Top-sites pour ramener des copains !

Partagez | 
 

 Big or small, lies are lies Δ Vicki Vale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Vicki Vale
GOTHAM GAZETTE

♤ Messages :
38
♤ Date d'inscription :
18/02/2017
♤ Avatar :
Jessica Alba

♤ Âge :
35 ans


We were like moths drawn to the flame and burned




MessageSujet: Big or small, lies are lies Δ Vicki Vale    Mar 21 Fév - 17:11

Victoria Vale

Vicki
HÉTÉRO
35 ANS
CÉLIBATAIRE
AMÉRICAINE
LE MONDE
JOURNALISTE
JESSICA ALBA

This is how
I'm good

Mais qu'est ce qui se cache...

Ici parlez des traits positifs de votre personnage, en minimum 5 traits détaillés.  
Aimante
Vicki à bien des défauts, mais rien qui se compare à l'amour qu'elle porte aux autres. C'est un trait de caractère qui lui vient de sa mère et c'est devenu son leitmotiv. Même aujourd'hui, alors que tout semble aller de travers, elle n'a pas peur d'exprimer ce qu'elle ressent.

Débrouillarde
Depuis toute jeune, Vicki à toujours su se tirer d'affaire et c'est cette particularité qui lui permet d'obtenir ce qu'elle souhaite.

Fonceuse
C'est cette débrouillardise qui la sauve de tout qui lui permet de ne jamais rien lâcher.

Joviale
Au-delà de son dynamisme sans faille, Vicki est une personne qui arrive à communiquer sa joie et qui, par-dessus tout, arrive à trouver le bon en chacun de nous.

Protectrice
Avide de vérité et de curiosité, Vicki peut parfois se mettre en danger, mais il en est de même pour ceux qu'elle aime. Toutefois, même s'il lui arrive de culpabiliser, elle sait que chacune de ses actions sont réalisées pour un but bien précis, protéger tous les habitants de Gotham en les forçant à voir la réalité en face. C'est une femme qui a un instinct de protection démesurée et elle est prête à tout pour défendre les plus faibles.

This is how
I'm bad

Sous les apparences...

Ici parlez des traits négatifs de votre personnage, en minimum 5 traits détaillés.

Curieuse
Vicki est caractérisée par cette curiosité poussée à l'extrême. Au-delà de cette envie de connaître tous les secrets qui se cachent dans l'ombre de Gotham, elle veut apprendre l'identité de chaque justicier qui sauve les habitants.

Indisciplinée
Bien que Vicki respecte la justice, elle a beaucoup de difficulté à obéir à l'autorité ou tout simplement, à une autre personne qu'elle-même. Elle se refuse de suivre des règles qui lui paraissent absurde et préfère n'écoute que sa propre conscience.

Insouciante
Vicki, bien qu'elle soit consciente du danger qu'elle encoure, cela ne l'inquiète pas, parce qu'elle se fiche de ce qui peut lui arriver. Elle reste une femme insouciante qui oublie parfois que ces actions peuvent avoir de réelles conséquences, autant sur elle que sur les personnes qui l'entourent.

Impulsive
Vicki ne sait pas non plus tenir sa langue. Son côté impulsif la mène souvent à faire des choses qu'elle regrette plus tard.

Méfiante
Elle ne l'était pas de nature, mais son travail l'a poussé à devenir soupçonneuse. Notamment depuis qu'elle a mis la lumière sur les actions de monsieur Vicentini, Vicki se tient sur ses gardes.


Elle est la fondatrice du Gotham Gazette.
Elle est dans la ligne de mire de la Mafia Italienne
Mais Vicki est - sans le savoir - sous la protection du Jocker
La justice lui tient toujours à coeur

This is how
I think

C'est mon passé, mon histoire, mon vécu, mes aventures

→ Après son sacrifice qui a sauvé Gotham des radiations, l'ombre du Batman planerait de nouveau en ville. S'agit-il d'une reprise de flambeau ou est-il sorti d'entre les morts ? Que pensez-vous du retour de la chauve-souris masquée dans les rues de la ville un an après les ravages de Bane ?


Le retour du héros masqué ne signifie qu'une seule chose, l'espoir est encore permis. Toutefois, ce qui dit espoir, dit qu'il y a encore de la vermine à exterminer. Cela fait quatre ans que la terreur à prit fin, mais même si l'homme est mort, les cicatrices restent encore béantes. Ma mère me disait souvent qu'il était difficile de tuer une idée, ni les affects qui s'associer à elle. La ville avait besoin d'un héros, d'un espoir pour arrêter de survivre, mais pour simplement vivre. Au-delà des besoins de la ville, moi j'avais besoin de lui, il me redonnait foi en un monde qui avait brûlé. Je ne serais dire si sous le masque l'homme est le même, mais mon cœur me souffle que non. Personne ne peut survivre à une explosion, même pas l'homme chauve-souris. Aujourd'hui, je peux simplement espérer que le nouveau Batman sache ce qu'il fait et ce que son combat implique.


→ Il y a désormais un an que Clarice Reynolds obtint le titre de Maire de Gotham & le surnom de The White Queen. Depuis son élection elle a sû mettre beaucoup de criminels derrière les barreaux et semble être la personne dont les citoyens ont besoin. Cependant, certains sceptiques ne peuvent s'empêcher de faire le rapprochement avec la politique passée de Harvey Dent, et craignent de voir l'histoire et la corruption se répéter. Que pensez-vous de l'influence de la White Queen et son système ?


En apparence, la femme nommée The White Queen semble être le nouveau Chevalier Blanc, parfaite et incorruptible. Beaucoup de criminels sont derrière les barreaux grâce à elle, une politique de fer, mais malgré ce que je peux voir d'elle, mon instinct de journaliste me pousse à me méfier d'elle. Est-ce mon instinct de journaliste ou la peur de retomber entre les mains d'un monstre ? Il est vrai que je suis une femme méfiante, mais quand on survit à l'horreur, il est difficile de faire à nouveau confiance. Je fais donc partie des septiques, de ceux qui soufflent méfiance aux oreilles de ceux qui veulent bien entendre. Bien sûr, je n'ai rien écrit sur elle dans mon journal, je n'ai pas de preuve contre elle, je ne sais même pas si c'est une nouvelle Dent, mais je sais qu'il se passe quelques choses. Peut-être suis-je devenue réellement paranoïaque, mais ici, dans une ville qui ne dort jamais, on peut s'attendre à tout.

→ Quatre ans sont passés depuis le chaos infernal. Dent, Bane, les mafias, les crimes, la régence militaire... N'importe qui qui tient un peu a sa vie ou ayant un minimum de conscience serait parti depuis déjà bien longtemps. Pourquoi après tout ce temps, restez vous encore à Gotham ? Est-ce que cette ville a encore vraiment quelque chose à vous apporter ? Ne serait-ce pas plus judicieux de partir et d'oublier ?


Je ne peux le cacher, j'ai bien pensé à partir loin de Gotham, mais je l'aurais regretté le reste de ma vie. Je n'ai pas pu partir. Oublier ? Pouvons-nous oublier tout le mal qui s'est passé ? Pourtant, j'aurais aimé cela, me retourner et avancé librement. Je me sentirais plus légère, mais ce n'est pas le cas. Je porte, comme tous les habitants de cette ville, le poids de nos souvenirs et de nos morts. Pourquoi je suis resté ici ? Parce que je suis lié à elle et parce qu'elle avait besoin d'aide pour retrouver à nouveau l'air qui lui manquait. Et je tiens à être là, pour justement rappelle à chacun que n'importe qui peut être le Batman et que n'importe qui peut être la nouvelle terreur de la ville. Malgré ce que les habitants ont fait à notre ville, je crois qu'ils sont encore capable du meilleur. Je partirais peut-être un jour, mais je ne suis en réalité pas prête à faire face au monde extérieur.  




This is what
I can do

Je suis unique, et je le proclame

Vicki est rarement sans son appareil photo, même si elle doit changer ses habitudes et faire profil bas, elle ne peut pas s'en séparer. Ce n'était pas dans ses habitudes, mais aujourd'hui, elle met énormément de perruques.  
SURVOLE-MOI
♤ PSEUDO : Sushii
♤ ÂGE : 22 ans
♤ COMMENT AS-TU CONNU LE FORUM ? J'ai vue de la lumière et puis j'ai décidé de rester
♤ FRÉQUENCE DE CONNEXION : 7/7
♤ SUGGESTIONS ? Nope
♤ CODE : [HAHAHA]
♤ MOT DE LA FIN : Les carottes sont loin d'être cuite



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Vicki Vale
GOTHAM GAZETTE

♤ Messages :
38
♤ Date d'inscription :
18/02/2017
♤ Avatar :
Jessica Alba

♤ Âge :
35 ans


We were like moths drawn to the flame and burned




MessageSujet: Re: Big or small, lies are lies Δ Vicki Vale    Mar 21 Fév - 17:12





This is how
I lived

C'est mon passé, mon histoire, mon vécu, mes aventures




La pluie prit l'entière possession de la ville sinistre qu'est Gotham City. Quelques habitants bien téméraires se précipitent sous les porches des magasins encore ouverts pendant que d'autres, protéger de son contact, l'observent d'un œil bienveillant. Et puis il y a cette femme, celle qui déambule sur les trottoirs, protégée par un grand parapluie noir. Les passants ne peuvent voir son visage, mais étudient avec attention sa manière de se comporter. À bien des occasions elle observe son reflet dans les vitrines illuminés par cette lumière électrique, comme-ci qu'elle cherchait une ombre. En l'apercevant, certains penseront à une scène de cinéma, un vieux polar des années quatre-vingt dont la femme se distingue avec des hauts talons rouges et qui regarde sans cesse par-dessus son épaule. Emmitouflée dans son manteau, elle accélère le pas, effrayé par un bruit suspect dans une rue sombre... un rat sûrement. Cette inconnue les intriguait, mais ils l'oublièrent presque aussi vite lorsqu'elle s’engouffra dans un bâtiment sombre. Après quelques minutes d'attentes, l'étrangère s'installa sur le long divan qui lui faisait face et prit la parole pour la première fois.

« Quand j’étais petite ma mère me disait souvent que se raconter, c'est se mettre en danger, mais que c'était un mal nécessaire. Je n'ai jamais vraiment aimé les psychiatres, peut-être parce que ma mère en était une et qu'elle passait son temps à m'analyser. J'ai déjà commencé une thérapie avec l'un de vos confrères, mais notre collaboration à dû s'arrêter, nous avions eu une... comment pourrais-je dire ? Une différence de point de vue », Vicki marqua un temps de pause qui lui paraissait être incroyablement long. « Je ne suis pas née dans les bas-fonds de Gotham, j'ai grandi dans une grande demeure, protégé du monde extérieur et de ce qui s'y passait réellement. Mes parents étaient des grands noms dans leurs professions, ils m'ont donc inscrite dans une école pour enfant favorisé... ils ont fait comme tout bon riche ont fait, ils ont éloigné leur seul enfant du monde réel. J’ai toujours été vue comme la fille du chirurgien et de la psychiatre qui avait réussi, jusqu'au jour où j'ai quitté la ville qui m'avait protégé pendant toutes ses années. Cette ville que j'avais tellement idéalisée... En ce temps-là, je n'avais pas encore conscience du mal qui la rongeait. Je suis partie à New York pour continuer mes études. À cette époque je n'avais pas encore choisi le journalisme, je voulais devenir photographe. Je vivais chez ma tante, c'était elle la première journaliste de la famille et j'ai vu la flamme qui l'animait en parlant de son travail. J'ai donc commencé à m'intéresser à ce qu'elle faisait, j'ai participé à certaine de ses enquêtes, pour comprendre pourquoi cela lui plaisait autant. C'est elle qui finit par m'ouvrir les yeux. Le monde n'était pas si beau n'était pas si beau finalement et ma ville n'était pas aussi lumineuse que je le pensais. J'ai découvert que ce qu'elle faisait, je voulais le faire aussi, je voulais me ranger du côté de la vérité et parler pour ceux qui n'avaient plus de voix.

Quand je suis enfin revenue, il était déjà là, le grand héros masqué que tout le monde adorait détester en public mais qu'ils idolâtraient en privé. Bien qu'au début, j'étais perplexe sur ses véritables intentions, j'ai découvert que lui et moi nous avions le même combat. Libéré notre ville de tous ses mensonges qui l'empoissonnait depuis tellement d'années et surtout, se battre pour la véritable justice. Il a été mon sujet de prédilection dès le début de ma carrière, je me suis battue pour le héro qu'il représentait à mes yeux et même quand plus personne ne croyait en lui, je continuais d'écrire pour qu'il sache qu'il y avait encore des personnes qui méritaient d'être sauvé. Beaucoup mon prise pour une groupie, mais je voyais ce qu'il voulait faire et j'étais en accord avec ce principe. Alors oui, peut-être qu'au début il a fait des victimes, mais la fin justifie parfois les moyens en temps de guerre non ? Mais malgré tout ce qu'il m'inspirait, je ne pouvais pas ne pas savoir qui il était. Alors avec l'aide d'un de mes anciens collègues, je me suis mise à le traquer. Maintenant, je sais qu'à cette époque, je n'agissais que pour mon propre compte et non pour le bien commun. Je n'arrivais pas à lâcher prise, parce que je voulais savoir. Une curiosité malsaine, un terme que votre confrère aimait tant utiliser... C'était la première grande étape de ma vie, je travaillais au The Gotham Globe, je ne vivais que pour ce journal. Jusqu'au jour où j'ai fait la rencontre de Bruce Wayne. C'était la première fois que je m'attachais autant à un homme, enfin la première fois depuis très longtemps. Je me rappelle encore la première où je l'ai rencontré, une soirée mémorable. Mon ancien collègue et moi-même, nous nous étions faufilés à l'intérieur de son manoir, pendant qu'il organisait une réception. Ce n'était pas lui que nous voulions voir, mais James Gordon, l'homme qui murmurait à l'oreille de la chauve-souris. Nous nous sommes perdues dans le manoir, bêtement et nous avions trouvé... peu importe ce que nous avions trouvé, Bruce nous prit la main dans le sac. Au lieu de mettre dehors, il nous laissa profiter de sa soirée.

Il m'a retrouvé quelques jours après et m'a invité. J'ai beaucoup hésité avant d'accepter, mais après tout c'était Bruce Wayne, pas que je sois attiré par les hommes milliardaires à l'histoire torturée, mais il était si... mystérieux. C'est cette curiosité malsaine qui me poussa dans ses bras, mais même si nous étions officiellement ensemble, c'était comme-ci qu'il me cachait quelque chose. Nous étions proches sans l'être. J'ai accepté son double visage, celui du Wayne qui aimait montrer à tout le monde le milliardaire qu'il était, entouré de belle de chose et de magnifique femme. Et celui de Bruce, l'homme qui se cachait derrière son héritage. Je crois qu'il tenait à moi, je ne suis pas vraiment sûr en fait, mais je savais une chose, il aimait Rachel et moi je n'étais qu'un lot de consolation. Le Joker n'a pas seulement défiguré Dent, il a tué la femme qu'il aimait réellement et par la même occasion, notre couple. Et je suis devenue la femme horrible qui en colère contre une morte. Depuis ce funeste jour, j'étais devenue son exutoire et à la fin, j'étais davantage sa psychologue que sa petite amie. Je ne dis pas qu'on n'a jamais eu de dispute, notre vie était faite de désaccord, mais à la fin c'était devenue très moche. Avec l'aide d'Alfred, je l'ai porté à bout de bras, mais j'ai abandonné parce que je ne pouvais plus vivre dans l'ombre d'une morte. J'ai fui en réalité, je lui ai juste laissé un mot sur la table de chevet, un simple adieu écrit noir sur blanc. Je n'avais besoin d'écrire tout un roman parce qu'il n'aurait pas accepté ce que j'avais à dire. J'ai fait mon dieu de cet homme, mais je suis toujours... émue lorsque je parle de cette époque. Peut-être parce que c'est la dernière fois que je l'ai vue, allongé dans son lit, avec mon mot à côté de lui »
. Vicki se mordit la lèvre inférieure, s’efforçant de garder ses esprits clairs et combla le vide très rapidement, ne laissant pas le temps au psychiatre de lui poser des questions.

« Je vous ai dit que j'ai rencontré le Joker ? Bruce avait organisé une collecte de fond pour Dent, d'ailleurs ce soir-là, il jeta Rachel par la fenêtre et le Batman la sauva et Bruce était... pas là, comme à sa grande habitude. C'était donc la deuxième grande étape de ma vie. Je me suis plongé dans mon travail, encore plus qu'avant. J'ai continué le combat que le Batman avait laissé. Je n'ai jamais arrêté à le chercher. En fait, maintenant que j'y pense, j'ai passé la moitié de ma vie à savoir qui est cet homme... C'est bien triste non ? Question rhétorique. C'était ça aussi, ce que votre confrère me reprochait. Je ne lui permettais pas de parler. J'en viens à la troisième période de ma vie, celle où Gotham sombra. Mes parents ont fait partie de ses hommes et de ses femmes qui ont été « jugés » et condamnés à mourir par l'exil. Et moi j'ai survécu en faisant profil bas... C'est une période qui a laissé beaucoup de cicatrices, autant sur moi que sur les autres habitants. Nous portons tous les stigmates de la terreur de Bane, mais je crois qu'on commence à relever la tête de l'eau. Enfin bref, je n'ai pas vraiment envie de parler de cette période-là. J'ai fait et vue des choses dont je ne suis pas fière. Alors, ça nous mène à la quatrième période de ma vie. J'ai quitté mon travail pour fonder... un club de photographie », Vicki se félicita de ne pas avoir fait de bourde. Elle n'avait pas quitté son ancien travail pour faire de la photographie, mais pour fonder son journal clandestin. La corruption faisait partie du quotidien aujourd'hui et elle n'était pas prête à l'accepter. La vérité et la justice lui tenaient encore plus à cœur. Avec l'aide de son réseau de sans-abris et de sa collaboratrice, elle réussit à avoir suffisamment d'informations pour révéler aux grands jours ce qui se passe réellement dans la ville. Vicki savait qu'elle mettait sa vie en danger, mais qu'avait-elle à perdre hormis la vie ? Dans ce silence presque pesant, elle repensa à son plus grand coup. Monsieur Vicentini. Son journal avait réussi à faire de la lumière sur ses affaires et c'était pour cette raison qu'elle devait faire profil bas, qu'elle devait se cacher dans les bas-fonds de Gotham. Aujourd'hui plus que jamais, sa vie était en grand danger.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Sélina Kyle
CATWOMAN

♤ Messages :
118
♤ Date d'inscription :
04/10/2013
♤ Avatar :
Anne Hathaway

♤ Âge :
33 ans
♤ Statut :
Meow
♤ Localisation :
Dans l'East-End



MessageSujet: Re: Big or small, lies are lies Δ Vicki Vale    Mar 21 Fév - 20:38

Hola amigo !


♤ BIENVENUE SUR ARKHAM SHOWDOWN



Salut toi, bienvenue sur AS ! Nous avons hâte de te compter parmi nos rangs de justiciers masqués, et espérons que tu t'y plaira beaucoup ! A partir de maintenant, tu disposes de deux semaines pour terminer ta fiche de présentation ! Dans le cas échéant, ta fiche sera malheureusement refusée et ton compte supprimé ! Mais point de panique, jeune chauve-souris ! Il te sera tout à fait possible de demander un délais si le besoin est ! En attendant si ce n'est pas déjà fait, nous t'invitons à lire attentivement le règlement afin de prendre connaissance de nos règles ainsi que pour trouver le code qui permettra la validation de ta fiche. Tu peux aussi jeter un coup d'oeil aux annexes et à la chronologie pour en savoir un peu plus sur notre univers et intégrer ton personnage ! Un doute sur la célébrité que tu veux jouer ? Va vérifier le bottin ! Tu veux jouer un super-héro mais tu ne sais pas si il est accepté ou pris ? C'est par ! Quelque chose te tracasse ? N'hésite pas à contacter un membre du Staff par MP, ou bien à poster ici !Sur ce, nous te souhaitons une nouvelle fois la bienvenue dans notre aventure virtuelle, en espérant qu'elle soit longue et pleine de surprises ! A très vite !  

♤ Accueil du voisinage


Ma blondasse  stp
Bienvenuuuuue ici et j'espère que le forum te plaira tout autant que le personnage que tu as choisi ! Tu as deux semaines pour terminer ta fiche, si tu as des questions tu sais déjà où nous trouver !
Je vais adorer te détester  :haha:  

mon dieu que tu es fab sur ton gif



_________________

And at least we tried to leave.
Every carpet, every floor, everywhere I look, I fall. Climbing up the walls I'm climbing up the walls. What goes on behind these doors, I'll keep mine and you'll keep yours. We all have our secrets × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Jack Napier
THE JOKER

♤ Messages :
350
♤ Date d'inscription :
03/10/2013
♤ Âge :
38 ans
♤ Statut :
Recherché plus mort que vif
♤ Localisation :
Dans l'ombre







MessageSujet: Re: Big or small, lies are lies Δ Vicki Vale    Mar 21 Fév - 22:40
Ton ''ange gardien'' te souhaite la bienvenue parmi les fous ! Content de voir débarquer la journaliste entêtée et bon courage pour la rédaction de ta fichette ! Essaie de ne pas te faire tuer trop tôt, ça serait dommage.  

_________________

I look inside myself and see my heart is black. I see my red door, I must have it painted black. Maybe then I'll fade away and not have to face the facts. It's not easy facing up when your whole world is black. No more will my green sea go turn a deeper blue. I could not foresee this thing happening to you. If I look hard enough into the setting sun. My love will laugh with me before the morning comes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Vicki Vale
GOTHAM GAZETTE

♤ Messages :
38
♤ Date d'inscription :
18/02/2017
♤ Avatar :
Jessica Alba

♤ Âge :
35 ans


We were like moths drawn to the flame and burned




MessageSujet: Re: Big or small, lies are lies Δ Vicki Vale    Mar 21 Fév - 22:57
Boh vous êtes mignonne ! Je vais faire au mieux pour vous satisfaire

_________________

    we were like moths drawn to the flame and burned « Comme une étoile amarante, omme un papillon de nuit, je vole au dessus des ombres. Des fantômes tristes et gris, s'il faut se noyer, se fondre, dans le silence et l'oubli, pour le bonheur d'une seconde, je préfère payer le prix. Comme un papillon de nuit »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Big or small, lies are lies Δ Vicki Vale    Mer 22 Fév - 0:01
Bienvenueeee Vickiiiiii, bon courage pour ta fiche cocote ^^
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Vicki Vale
GOTHAM GAZETTE

♤ Messages :
38
♤ Date d'inscription :
18/02/2017
♤ Avatar :
Jessica Alba

♤ Âge :
35 ans


We were like moths drawn to the flame and burned




MessageSujet: Re: Big or small, lies are lies Δ Vicki Vale    Mer 22 Fév - 22:03
Merci p'tit bouchon What a Face

_________________

    we were like moths drawn to the flame and burned « Comme une étoile amarante, omme un papillon de nuit, je vole au dessus des ombres. Des fantômes tristes et gris, s'il faut se noyer, se fondre, dans le silence et l'oubli, pour le bonheur d'une seconde, je préfère payer le prix. Comme un papillon de nuit »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Sélina Kyle
CATWOMAN

♤ Messages :
118
♤ Date d'inscription :
04/10/2013
♤ Avatar :
Anne Hathaway

♤ Âge :
33 ans
♤ Statut :
Meow
♤ Localisation :
Dans l'East-End



MessageSujet: Re: Big or small, lies are lies Δ Vicki Vale    Ven 24 Fév - 23:52

Bravo, tu es validé !



Oops, il semblerait que tu aies passé le test avec succès ! Mon pauvre petit. Au moins, nous t’aurons averti ! Te voilà donc apparemment fin prêt à affronter le chaos qu’est Gotham ! :mwaha: Sauveras-tu le monde ou le transformeras-tu en terrain de feux d’artifices ? Seules tes futures actions nous le dirons… En attendant, afin de te fondre dans les quartiers de la ville sans qu’on s’approprie ton identité, n’oublie pas d’aller recenser ton avatar ici et ton métier par ! Attends, c'est pas fini ! Comme faire des méfaits tout seul (ou sauver le monde, pour les plus fous) ce n’est pas drôle, tu peux aller te faire des copains ici mais aussi demander un toit par là ! Enfin, afin de fêter ton entrée dans la bande avec tout le monde et devenir fou à ton tour, nous te conseillons de faire un tour sur la Batbox ou bien dans le Flood & Jeux ! A bientôt sur Arkham Showdown !







_________________

And at least we tried to leave.
Every carpet, every floor, everywhere I look, I fall. Climbing up the walls I'm climbing up the walls. What goes on behind these doors, I'll keep mine and you'll keep yours. We all have our secrets × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Big or small, lies are lies Δ Vicki Vale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» /Citoyen/ Vicki Vale
» Vicki Vale journaliste
» Le passé, le présent...deux mondes différents [Vicki Vale] {TERMINE}
» Vicki Vale
» "White Lies." [A.]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arkham Showdown ::  :: Casiers Judiciaires :: L'Accusé est Acquitté-